L'euro traverse une période très difficile, selon le taux de change en vigueur. Il a repris avec sa tendance baissière sur les marchés financiers internationaux. Par conséquent, la monnaie européenne a reculé devant le dinar algérien. Ce lundi  19 septembre, l'euro est descendu sous la barre des 140 dinars. Il s'échange à 139,91 dinars à l'achat et 139,98 dinars à la vente. Quant au dollar, il reste relativement stable, même si cette monnaie a connu des jours meilleurs. Il s'échange à 140,26 dinars à l'achat et 140,28 à la vente, selon les chiffres de la Banque d'Algérie. 

Les répercussions de la crise énergétique en Europe commencent à se ressentir sur l'euro. En effet, l'économie de la zone euro traverse une période très difficile. Les craintes de coupure d'approvisionnement russe en gaz a perturbé le taux de change et a fait chuter la valeur de la monnaie unique devant le dollar. Ainsi, en raison de son effondrement sur les marchés financiers mondiaux, la monnaie européenne a reculé même devant le dinar algérien, atteignant l'un de ses plus faibles niveaux depuis son instauration. Ce lundi, l'euro est échangé à 0,99 dollar. Par rapport au dinar, la monnaie européenne a également atteint un niveau historiquement faible.

Taux de change : L'euro va continuer à chuter

Le dollar est également très bas devant le dinar. Ces deux monnaies ont perdu beaucoup de points par rapport à leurs cotations, il y a quelques semaines. Cela s'explique par une réappréciation du dinar par les autorités monétaires algériennes. De son côté, le dollar canadien s’échange contre 105,38 dinrs à l’achat et 105,40 dinars à la vente. La valeur de la livre sterling reste très élevée malgré son net recul. Elle s’échange à la banque d’Algérie à 159,66 dinars à l’achat et à 161,71 dinars à la vente.

À lire aussi :  Crise avec l'Algérie : Les entreprises espagnoles de céramique perdent 40 millions d’euros

Il faut dire que cette situation risque de perdurer pour l'euro. Avec une économie qui risque la récession, la zone euro n'est pas prête à renouer avec la croissance nécessaire pour relever la valeur de la monnaie unique. Certains experts prédisent même, un euro plus faible devant le billet vert. Face au dinar aussi, la monnaie unique a entamé sa tendance baissière depuis plusieurs semaines. Selon certaines prévisions, elle sera aux alentours des 136 dinars à la fin de l'année.

Il faut dire que la chute de l'euro sur les marchés financiers n'est pas la seule raison de son recul devant la monnaie algérienne qui a été revalorisée par les pouvoirs publics pour faire face à l'inflation. La conjugaison de ces deux éléments fait que sur le marché officiel, l'euro sera faible pendant plusieurs mois.