Deux jeunes sans-papiers algériens ont été arrêtés par la police, le dimanche 2 octobre à Saint-Nazaire dans l'ouest de la France, pour vente de la cocaïne. Interpellés à proximité d'un point de deal avec une quantité de drogue, les deux harraga algériens – dont l'un faisait déjà l'objet d'une OQTF – ont été placés en détention provisoire.

La France fait face, ces dernières années, à la prolifération de la vente de drogue dans la rue. Des points de deal sont répertoriés un peu partout à travers les quartiers « populaires » de l'Hexagone, dont la majorité est tenue par des mineurs isolés et des migrants sans-papiers. Ces derniers, livrés à la précarité, ont souvent recourt à la vente de cigarettes ou même de drogue afin de subvenir à leurs besoins.

Devant cette situation inquiétante, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui a fait de la lutte contre la drogue l'une de ses priorités, a indiqué le 2 octobre sur son compte Twitter que « depuis janvier 2021, près de 1000 opérations de "pilonnage de points de deal" sont menées chaque mois ». Selon lui, ces opérations ont permis de faire baisser le nombre de points de deal de près de 20 % (de 3952 à 3233) dans toute la France.

Un dealer de drogue déjà visé par une OQTF

Le jour de l'annonce du ministre de l'Intérieur, des policiers de la ville de Saint-Nazaire ont réussi à interpeller deux jeunes Algériens en possession de la cocaïne. Les policiers nazairiens du Groupe de Sécurité de Proximité, qui a découvert la présence de deux individus route de la Trébale, à proximité d'un point de deal très connu de la ville, sont vite intervenus, rapportent des médias français.

À la vue des agents de l'ordre, l'un des deux jeunes, âgé de 19 ans, a pris la fuite, non sans se débarrasser de 9 petits objets blancs qu'il avait sur lui. Après vérification, les policiers ont constaté qu'il s'agissait de cocaïne. Le jeune fuyard a été immédiatement arrêté, tout comme son compagnon, lui aussi de nationalité algérienne et âgé de 17 ans. Ce dernier avait dissimilé 7 capsules de cocaïne dans ses chaussettes, rapporte Actu.fr[1]Saint-Nazaire : un jeune homme interpellé avec de la cocaïne cachée dans ses chaussettes, L'Écho, Actu.fr.

Après enquête, il s'est avéré que les 2 jeunes en situation irrégulière sont de nationalité algérienne et sans domicile fixe. Le jeune âgé de 17 ans fait l'objet de deux fiches de recherche pour des obligations de quitter le territoire français (OQTF). Les deux jeunes Algériens ont été placés en garde à vue pour « infraction à la législation » et – pour l'un d'eux – pour « non-respect d'une mesure d'éloignement ».