Le prix du gaz naturel exporté par l'Algérie vers l'Espagne sera révisé. Un accord dans ce sens a été signé le jeudi 6 octobre à Alger entre la Sonatrach et le groupe énergétique espagnol Naturgy. La signature de ce contrat met ainsi fin au suspens qui a duré plusieurs mois concernant la vente et d'achat de gaz liant les deux compagnies à travers le gazoduc Medgaz.

Après plusieurs mois de négociations dans un contexte marqué par une crise diplomatique sans précédent entre les deux pays, l'Algérie et l'Espagne sont finalement arrivées à un accord concernant la révision des prix du gaz livré par l'Algérie au Royaume ibérique. En effet, la compagnie nationale algérienne Sonatrach a annoncé la signature d'un accord avec la compagnie espagnole Naturgy, sur la révision des prix du gaz.

Prix du gaz : Sonatrach signe un accord avec le groupe espagnol Naturgy

La Sonatrach et Naturgy ont signé, le jeudi 6 octobre 2022 à Alger, un accord relatif aux contrats de vente et d'achat de gaz naturel liant les deux sociétés, indique la compagnie algérienne dans un communiqué publié sur son site officiel[1]SONATRACH et NATURGY signent un accord relatif à leurs Contrats de vente et d’achat de gaz naturel, Sonatrach. L'accord a été signé par les PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, et de Naturgy, Francisco Reynes Massanet, en présence de cadres des deux compagnies.

La compagnie Sonatrach et son partenaire Naturgy ont convenu de « réviser les prix des contrats de fourniture de gaz à long terme existants à la lumière de l'évolution du marché, assurant ainsi l'équilibre de leurs contrats sur une base gagnant-gagnant » ajoute le communiqué. La signature de cet accord « renforce le partenariat de longue date » entre Sontarach et Naturgy et vise à « consolider leurs positions sur le marché espagnol » selon la même source.

À travers les contrats qui la lient à son partenaire espagnol Naturgy, « Sonatrach a livré durant la dernière décade plus de 83 milliards de m3 à son client sur le marché espagnol, contribuant ainsi au renforcement de la sécurité des approvisionnements gaziers de ce marché », rappelle le communiqué de la compagnie algérienne.

Le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a qualifié l'accord signé ce jeudi avec la compagnie espagnole Naturgy de « très important », affirmant qu'il va permettre aux deux parties de « continuer leurs relations de coopération ». Le PDG de Sonatrach a souligné dans une déclaration, reprise par l'agence nationale de presse, que « la relation entre les deux compagnies est historique ». Tawfik Hakkar a rappelé que le dernier contrat à long terme de livraison de gaz algérien vers l'Espagne va expirer en 2031.

« On va continuer à travailler ensemble jusqu'à cette date et pourquoi pas au-delà de 2031 », a indiqué le PDG de Sonatrach. « Nous sommes partenaires d'une canalisation de transport, le Medgaz, reliant l'Algérie directement à l'Espagne, c'est une relation qu'on doit préserver et c'est le plus important pour nous », a-t-il ajouté. De son côté, le PDG de Naturgy a mis en avant « le caractère historique des relations entre les deux compagnies », rappelant que « l'Algérie constitue le principal fournisseur de gaz » pour l'Espagne.