Les 1er et 2 novembre, l'Algérie accueillera le 31e sommet de la Ligue des États arabes. Beaucoup se demandent si le roi du Maroc, Mohammed VI, sera présent personnellement ou s'il pensera déléguer un responsable subalterne. Les informations qui circulent changent d'une source à une autre, mais cette fois, le magazine Jeune Afrique semble avoir une confirmation sérieuse.

En effet, le média basé à Paris a affirmé que le souverain marocain sera bel et bien présent à Alger pour le sommet de la Ligue arabe. Cette information a été confirmée par des sources officielles algériennes, lesquelles la tiennent de dirigeants de pays arabes du Golfe. Selon l'information obtenue par Jeune Afrique, le roi Mohammed VI sera accompagné de son fils, le prince héritier Moulay Hassan.

Tebboune souhaite un sommet arabe « unificateur »

L'Algérie et le Maroc n'entretiennent plus de relations diplomatiques depuis qu'elles ont été rompues par Alger en août 2021[1]L'Algérie rompt les relations diplomatiques avec le Maroc. Cette visite du souverain alaouite pourrait contribuer à apaiser ces relations très tendues entre les deux pays. Selon des sources diplomatiques à Alger, les autorités algériennes souhaitent la présence de Mohammed VI au sommet les 1er et 2 novembre, rapporte encore le même média[2]Sommet de la Ligue arabe : Alger confirme la participation du roi du Maroc, Jeune Afrique.

La dernière sortie médiatique du ministre algérien des Affaires étrangères corrobore ce « souhait » d'Alger exprimé par des diplomates étrangers. « Tous les préparatifs sont achevés », a fait savoir Ramtane Lamamra le 17 octobre, qui explique que le chef de l'État Abdelmadjid Tebboune a tenu à envoyer des « lettres personnalisées à chaque dirigeant, car il souhaite que cette rencontre soit unificatrice ».

En effet, c'est le ministre algérien de la Justice qui s'est rendu, le 27 septembre, à Rabat pour remettre l'invitation du chef de l'État algérien au roi du Maroc Mohammed VI. Le garde des Sceaux, Abderrachid Tebbi, s'était entretenu brièvement avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, à qui il a remis l'invitation officielle au sommet de la Ligue arabe les 1er et 2 novembre à Alger.