Un ressortissant algérien au volant d’un camion a refusé d'obtempérer aux forces de l'ordre à Méry-sur-Oise et s'est lancé dans une course-poursuite, percutant sur son passage plusieurs véhicules. Alors que le camion fonçait sur les forces de l’ordre, ces derniers ont tiré plusieurs coups de feu pour l’arrêter et interpeller le chauffard.   

La scène s'est déroulée dans la matinée du vendredi 2 décembre, à Saint-Ouen-L'Aumône, dans le Val-d'Oise. Vers 8h30, un homme au volant d’un camion poids lourd circulant à vive allure grille un feu rouge et percute plusieurs voitures sur son passage. Alertés, les policiers municipaux retrouvent rapidement le poids lourd et ordonnent au conducteur de s’arrêter. Mais ce dernier refuse et poursuit sa route. Il refuse également d’obtempérer lorsque les gendarmes du peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) lui ordonnent de s’arrêter.

Le chauffard est alors poursuivi dans sa course par les policiers jusqu'à Mery-sur-Oise. Selon le site Actu 17, le conducteur aurait pris la N184 à contresens. Des gendarmes se joignent alors à la police pour tenter d'arrêter le camion, qui retourne vers Saint-Ouen-L'Aumône, où les forces de l'ordre tentent un barrage, notamment via l'utilisation de « Stop Stick », sorte de herses destinées à crever les pneus.

À lire aussi :  Un sans-papiers algérien agresse une Française dans un train

L'Algérien était sous l'emprise de la cocaïne

Mais le dispositif échoue et le camion continue sa course folle. Il percute alors plusieurs véhicules et fonce sur les forces de l'ordre comme le montrent les images vidéos de la scène diffusées sur les réseaux sociaux. Devant cette situation, les forces de l'ordre décident alors d’ouvrir le feu en direction du camion. « Six policiers ont tiré 23 fois et deux gendarmes 12 fois, principalement dans les pneus du semi-remorque, ce qui a permis de l'arrêter », rapporte une source policière au site Actu 17.

Le conducteur du camion, qui n’a pas été touché par les tirs, perd alors le contrôle de son véhicule et termine sa course poursuite dans un champ sur le bas-côté de l’avenue du Fond de Vaux. Aucun gendarme ni policier n'a été blessé. Une tierce personne néanmoins a été blessée dans les accidents provoqués par le camion. Elle a été prise en charge par les pompiers, indique une source de la gendarmerie.

Le chauffeur du camion a été interpellé. Connu des services de police pour divers faits de droit commun, il a été soumis à des dépistages. « Il était sous l'emprise de la cocaïne au moment des faits », selon la même source. Âgé de 39 ans, le chauffeur est de nationalité algérienne, en possession d'une carte de résident valable jusqu'en 2031, selon une source policière citée par CNews. Il a été placé en garde à vue, indique le parquet de Pontoise.