Des sommes faramineuses en devises saisies à l'Aéroport d'Alger

L'on apprend très souvent que les éléments des Douanes algériennes ou ceux de la Police des frontières ont saisi des sommes en devises que des passagers tentent de faire passer frauduleusement au niveau des aéroports ou des ports. La PAF a fait son bilan du dernier trimestre de 2022 et il est très révélateur des nombreuses tentatives d'évasion de grosses sommes en monnaies étrangères.

En effet, la PAF a présenté son bilan des 3 derniers mois de l'année 2022 et, le moins que l'on puisse dire, c'est que les Algériens ont fait plusieurs tentatives pour faire sortir de l'argent en devises. Les saisies sont ahurissantes et l'on se demande l'ampleur des sommes qui ont échappé au regard des agents de la PAF et ceux des douanes.

Aéroport d'Alger : De l'argent, de l'or et des téléphones mobiles

En fait, les sommes saisies à l'Aéroport international d'Alger sont vraiment révélatrices. La PAF a indiqué, dans un communiqué rendu public le mercredi 28 décembre, les sommes que ses éléments ont réussi à saisir sur des passagers dans cette enceinte aéroportuaire de la capitale, et ce, en différentes monnaies étrangères.

Faits-divers Regroupement familial par bateau de harraga : Comment des parents algériens ont envoyé leur fille en Espagne

Le communiqué de la PAF indique que ses éléments ont saisi 342'085 euros, 66'46 dollars américains, 7000 livres sterling et 1800 rials saoudiens à l'Aéroport d'Alger. Aussi, durant la même période, les mêmes éléments ont saisi une grosse quantité d'or, estimée à 1,197 kg, ainsi que 2645 téléphones mobiles.

Est-il utile de rappeler que ce bilan ne concerne que l'activité de la Police des frontières à l'Aéroport international d'Alger, dont les éléments ont certainement saisi d'autres sommes en devises dans les différentes infrastructures portuaires et aéroportuaires. Aussi, il importe de prendre en compte toutes les sommes qui sont passées par les mailles du filet de différentes manières, y compris avec la complicité des uns et des autres.


Vous aimez cet article ? Partagez !