Il se fait passer pour le père de Kylian Mbappé pour obtenir des titres de séjour à des Algériens

Un homme âgé de 48 ans a été condamné le jeudi 9 février par la justice française pour faux et usage de faux. Le mis en cause s'était fait passer pour Wilfrid Mbappé, le père du célèbre joueur du PSG Kylian Mbappé, afin d'obtenir auprès de la préfecture des titres de séjour à deux ressortissants algériens en situation irrégulière en France.

Tous les moyens sont bons pour obtenir des faveurs de l'administration, semblent se dire certains individus. Y compris l'usurpation d'identité. C'est le stratagème que cet homme, âgé de 48 ans et originaire de Seine-et-Marne, a utilisé en se faisant passer pour le père du célèbre joueur français Kylian Mbappé afin d'obtenir des titres de séjour à deux ressortissants algériens en situation irrégulière en France. L'homme a fini par être débusqué par les enquêteurs et se faire condamner par la justice, comme le rapportent vendredi 10 février plusieurs médias français, citant Le Parisien.

En décembre et janvier derniers, cet homme a contacté la préfecture des Yvelines à plusieurs reprises au téléphone, se faisant passer pour le père de Kylian Mbappé. Son but ? Obtenir la régularisation exceptionnelle du titre de séjour d'un couple d'Algériens. La stratégie n'a pas fait long feu. L'individu a fini par être débusqué et signalé à la police.

Faits-divers Arrivée d'Algérie, elle finit SDF avec son fils en France

Comme le rapportent les médias français, l'agent de la préfecture a tout de suite douté de l'identité de son interlocuteur. Ne reconnaissant pas la voix de Wilfrid Mappée, qu'il a déjà eu à plusieurs reprises au téléphone, le fonctionnaire demande un document écrit à celui qui se présentait comme le père de Kylian Mbappé. L'individu envoie alors une lettre écrite à la main avec… l'en-tête du PSG, club de la star du football français.

Casier judiciaire bien rempli pour le faux père de Kylian Mbappé

Cette lettre truffée de fautes confirma les doutes des agents de la préfecture concernant l'identité de son auteur. Saisie, la police a réussi à débusquer le « faux » père de Kylian Mbappé. Ce dernier est rapidement identifié et localisé grâce à son téléphone portable. Interpellé et mis en garde à vue, le suspect a reconnu les faits. Les policiers ont retrouvé au domicile du suspect la somme de 4370 € en liquide tandis que 24'230 € de versements irréguliers ont été relevés sur son compte bancaire.

Présenté le jeudi 9 février devant le tribunal de Versailles, dans les Yvelines, le mis en cause au casier judiciaire bien rempli a tenté de minimiser les faits retenus contre lui.« J'ai fait ça pour venir en aide à des personnes en difficulté qui n'arrivaient pas à obtenir de rendez-vous en préfecture », a-t-il expliqué aux juges. « C'est une erreur d'appréciation de ma part d'avoir envoyé ce courrier, j'en assume les conséquences. Peut-être que mon cœur est plus grand que ma tête », ajoute celui qui se faisait passer pour le papa de Kylian Mbappé. Il est condamné à 10 mois de prison sous bracelet électronique et à 2000 € d'amende.


Vous aimez cet article ? Partagez !