L'inflation dépasse 9 % : Vers un ramadan difficile pour les Algériens

L'inflation mondiale a connu une hausse conséquente depuis le début de la guerre en Ukraine. L'Algérie est durement impactée par cette tendance inflationniste et les prix des produits alimentaires ont explosé. Le taux d'inflation s’est établi en janvier 2023 à 9,3 % sur un an.

Ainsi, l’Office national des statistiques révèle dans son dernier bulletin qu'« au mois de janvier 2023 et par rapport au même mois de l’année 2022, l’évolution des prix à la consommation est de +9,3 %. Le rythme d’inflation annuel (février 2022 à janvier 2023 / février 2021 à janvier 2022) est de +9,3 % ». Pour le début de l'année en cours, la tendance inflationniste se confirme. L'ONS affirme que « cette tendance (+1,1%), plus importante que celle inscrite au mois précédent (+0,4 %), est perceptible sur l’ensemble des catégories de produits ». L'office précise que « les prix des biens alimentaires, les plus touchés, augmentent d’un taux de +1,9 % et à un degré moindre ceux de la manufacture (+0,4 %) et ceux des services (+0,5 %). »

Hausse des prix des produits alimentaires en Algérie

Quant aux produits agricoles frais, ils affichent une variation de +3,3 %. C'est la conséquence des fluctuations des prix de certains produits, notamment la viande de poulet (+9,4 %), les fruits (+12,5 %) et la viande rouge (+2,2 %). De leur côté, les légumes connaissent une autre tendance. L'ONS écrit que « les légumes et la pomme de terre accusent des baisses respectives de -1,7 % et -6,7 % », alors que les prix des biens alimentaires industriels observent une évolution modérée de +0,4% .

Économie L'Algérie signe un contrat historique pour son projet solaire

Le bulletin de l'ONS révèle également que « les prix des produits manufacturés et des services varient de + 0,4 et + 0,5 % respectivement ». Ainsi, « corrigé des variations saisonnières, l’indice des prix à la consommation enregistre, pour ce mois de janvier 2023, une augmentation de 1,3 % par rapport au mois de décembre 2022 », indique l'OMS, qui souligne qu'« avec une hausse mesurée de 0,2 % inscrite au mois de décembre 2022, les prix des biens alimentaires suivent la même tendance à la hausse en affichant un taux plus élevé en janvier 2023, soit + 1,9 % ».

Plus concrètement, « on janvier 2023 et par rapport à janvier 2022, les prix des biens alimentaires se caractérisent par une augmentation de 13,7 %, avec +23,6 % pour les produits agricoles frais et +4,8 % pour les produits alimentaires industriels », souligne le rapport, qui conclut qu'« en janvier 2023 et par rapport au même mois de l’année précédente, l’évolution des prix des produits manufacturés est de +6,5 % et celle des services de +3,8 % ».

Il faut dire que cette inflation se ressent au quotidien. Les Algériens constatent une flambée des prix sur les marchés. Des prix qui vont encore flamber à la veille du ramadan comme durant les années précédentes1.


  1. L'inflation et le ramadan vont avoir raison du portefeuille de l'Algérien 

    Économie L'Algérie s'apprête à exporter de l'électricité vers l'Europe via un câble sous-marin


Vous aimez cet article ? Partagez !