Une somme d'argent record de plus d'un million d'euros saisie à l'aéroport d'Oran

Les services de sécurité de l'aéroport international d'Oran ont effectué une saisie record de devises sur le point d'être transférée par deux passagers vers l’étranger, rapporte le journal arabophone Ennahar citant un communiqué de la police algérienne. Cette opération représente la plus importante saisie au niveau des aéroports algériens.

Les affaires de tentatives de transfert illicite de devises depuis l'Algérie vers l'étranger sont devenues monnaie courante. Pour contourner la loi qui plafonne les sommes autorisées au transport sans déclaration douanière, de nombreux voyageurs – y compris des ressortissants étrangers – ont recours à des subterfuges pour transférer, de manière illicite leurs devises à l'étranger depuis les ports, les aéroports et les postes frontaliers algériens.

En dépit du renforcement des contrôles au niveau de ces passages, de nombreux Algériens sont toujours tentés par le recours au transfert illicite de devises. Pour preuve : les services de la police des frontières (PAF) ont réalisé, en l’espace de 3 jours, une saisie record au niveau des aéroports d’Oran et d’Alger, d'après ce que rapporte le journal arabophone Ennahar ce dimanche 14 mai, citant un communiqué de la police algérienne.

Faits-divers Accusé du meurtre de son fils, il refuse son extradition en Algérie

Plus de 1 million d'euros saisis sur 2 passagers à l’aéroport d’Oran

Les éléments de la police des frontières au niveau de l’aéroport d’Oran ont mis la main, le vendredi 12 mai, sur la somme de 1'379'150 euros dissimulée dans les valises de deux passagers âgés de 25 à 30 ans. Ces derniers étaient sur le point de prendre un vol de la compagnie Air Algérie à destination d’Istanbul (Turquie) selon la même source.

De leur côté, les éléments de la police des frontières à l'aéroport international d'Alger ont arrêté, dans la matinée du dimanche 14 mai, une femme en possession de la somme de 211'330 euros qu’elle s’apprêtait également à transférer de façon illégale vers la l’étranger. La somme en devise a été dissimulée dans les bagages de cette femme âgée de 39 ans, selon le communiqué de la police algérienne. La passagère était sur le point de prendre le vol de 10 h à destination d’Istanbul (Turquie) à bord de la compagnie Air Algérie, selon la même source.


Vous aimez cet article ? Partagez !