Les services de police de l'aéroport international d'Oran ont saisi une importante somme de devise destinée à être transférée vers un pays de l'Europe. La somme, qui dépasse les 400'000 euros, a été saisie sur un passager qui s'apprêtait à embarquer dans un avion à destination de la Turquie, rapporte le journal arabophone El Khabar dans son édition du mercredi 20 juillet 2022.  

Les affaires de tentatives de transfert illicite de devises depuis l'Algérie vers l'étranger sont devenues monnaie courante. Face à la loi qui plafonne les sommes autorisées au transport vers et depuis l'Algérie sans déclaration douanière, de nombreux voyageurs – y compris des ressortissants étrangers – ont souvent recours à la dissimulation pour transférer leurs devises à l'étranger depuis les ports et les aéroports algériens.

Durant les trois premiers mois de l'année 2022, les services de la police des frontières au niveau des différents ports et aéroports algériens ont saisi 506 180 euros, 33 650 dollars américains, 7 380 dollars canadiens et 6 800 Livres sterling, selon un communiqué de la DGSN publié le 24 avril dernier. Ces devises saisies, qui ont vu l'implication de 32 individus, dont 3 de nationalités étrangères, sont toutes destinées à être transférées d'une manière illicite vers différents pays étrangers, précise la même source.

À lire aussi :  Accusés d'abus de fonction, des employés d'Air Algérie sous les verrous

Près d'un demi-million d'euros saisis à l'aéroport international d'Oran

Mais la plus grosse opération de saisie de devises a été réalisée au niveau de l'aéroport international d'Oran. En effet, dans son édition de mercredi 20 juillet 2022, le quotidien arabophone El Khabar[1]وهران: تفكيك شبكة حاولت تهريب قرابة نصف مليون أورو, El Khabar rapporte que les services de la police des frontières de l'aéroport international Ahmed-Ben-Bella d'Oran ont réussi à déjouer une tentative de transfert de plus de 400'000 euros vers la Turquie.

Cette importante somme en devise a été dissimulée dans un cabas retrouvé dans le bus de transport de voyageurs, avant d'être acheminée par une autre personne vers l'avion à destination de la Turquie, indique la même source. Les premiers éléments de l'enquête n'écartent pas la complicité d'agents de sécurité à l'intérieur de l'aéroport dans cette tentative de transfert illicite de devises, ajoute-t-on.

Selon la même source, les individus qui sont derrière cette tentative de transfert ont voulu, à travers ce stratagème, de passer le cabas dans le bus menant vers l'avion et déjouer la vigilance des services des douanes chargés du contrôle des mouvements de capitaux vers et depuis l'étranger. La somme saisie a été déposée auprès d'une commission spéciale sous l'égide du Procureur de la République jusqu'à la fin de l'enquête, qui « dévoilera les personnes impliquées dans cette affaire et identifiera le propriétaire de cette somme », ajoute la même source.

À lire aussi :  France : Une femme giflée par un homme qui trouvait sa jupe trop courte

References