Un Algérien trafiquant de migrants ouvre le feu sur des policiers en Albanie

La police albanaise a annoncé avoir arrêté, jeudi soir, 6 trafiquants de migrants qui ont tenté d'introduire illégalement des ressortissants de pays arabes sur le sol de l'Albanie. Parmi les personnes arrêtées figure un ressortissant algérien alors qu'un autre suspect algérien est toujours en fuite. Les mis en cause ont ouvert le feu sur la police des frontières albanaise avant leur arrestation.

Le trafic de migrants a pris des proportions alarmantes, ces dernières années, notamment au niveau des frontières de certains pays de l'Europe de l'Est. Des réseaux de trafiquants de toutes nationalités sont sollicités par les migrants clandestins afin de rejoindre les pays de l'Europe de l'Ouest. Parmi les membres de ces réseaux, il n'est pas rare de trouver des Algériens, comme le démontrent les nombreuses affaires liées à ce trafic, démantelées dans plusieurs pays d'Europe.

C'est le cas avec cette affaire de trafic de migrants en Albanie. En effet, la police albanaise a déclaré avoir arrêté, le jeudi 25 mai, 6 trafiquants de migrants (5 Syriens et 1 Algérien) pour avoir organisé un passage frontalier illégal vers l'Albanie pour des ressortissants de pays arabes1. Lors de cette opération, les mis en cause ont ouvert le feu sur la police des frontières, selon la même source.

Faits-divers Accusé du meurtre de son fils, il refuse son extradition en Algérie

La police albanaise a indiqué dans un communiqué que les 6 trafiquants de migrants opéraient jeudi soir dans le village de Morine, près de la frontière du Kosovo, à 165 km au nord de la capitale albanaise Tirana, d'où ils menaient « une activité criminelle aidant des migrants de pays tiers à traverser la frontière illégalement en échange d'une compensation financière ». Les trafiquants ont répondu par des coups de feu lorsqu'on leur a demandé de s'arrêter, a précisé la police albanaise.

Après une poursuite qui a duré plusieurs heures, la police albanaise a réussi à arrêter « cinq Syriens et un Algérien » alors « qu'un autre suspect algérien est toujours en fuite », selon la même source. « Ils sont accusés d'avoir aidé des migrants de pays arabes ou asiatiques à traverser illégalement la Grèce vers l'Albanie, le Kosovo et la Serbie, pour ensuite se rendre dans un pays d'Europe occidentale. Ils font également face à des accusations de tentative de meurtre pour avoir ouvert le feu sur des agents frontaliers et possession illégale d'armes », explique le communiqué de la police. S'ils sont reconnus coupables de tous les chefs d'accusation, ils risquent la prison à vie, selon ABC News.


  1. 6 migrant traffickers arrested after opening fire on Albanian border police, ABC News 


Vous aimez cet article ? Partagez !