« C'était dégueulasse, ça sentait bizarre et mauvais » : Alexandre Oukidja balance tout sur la CAN au Cameroun

La CAN 2021 disputée au Cameroun est restée vivace dans la mémoire de nombreux supporters, mais aussi de joueurs de l'équipe d'Algérie de football. Ces derniers se rappellent surtout les mauvais moments qu'ils ont vécus durant ce tournoi marqué par un parcours catastrophique des Verts, éliminés dès le premier tour. Parmi les acteurs de cette CAN figure le gardien de but Alexandre Oukidja, qui revient dans une interview sur ce qui s'est passé au Cameroun, lui qui vient tout juste d'annoncer sa retraite des Verts.

En l'espace de 2 années, la sélection algérienne de football est passée de la gloire à l'enfer. Après avoir brillamment remporté le trophée de la 32e édition de la Coupe d'Afrique des nations en juillet 2019 en Égypte, les Algériens ont fait une culbute 2 années plus tard, au Cameroun, à l'occasion de la CAN 2021. Ce tournoi, qui a eu lieu du 6 janvier au 22 février 2022, a été une catastrophe pour les Verts qui ont quitté la compétition par la petite porte.

Près de deux années après cet épisode noir dans l'histoire du football algérien, le gardien de but des Verts Alexandre Oukidja s'est exprimé à cœur ouvert pour balancer certaines vérités sur ce qui s'est passé à la CAN 2021 aux supporters algériens. Alexandre Oukidja, qui a annoncé le 15 juin dernier soir prendre sa retraite internationale à l'âge de 34 ans, s'est permis quelques confidences lors d'un live Twich de kobiliann diffusé le jeudi 20 juillet.

Sports Le transfert de Mahrez au cœur d'une enquête pénale en France

« La CAN 2021 au Cameroun était catastrophique », avoue Alexandre Oukidja

Évoquant l'épisode de la CAN 2021 au Cameroun, Alexandre Oukidja, qui avait connu la gloire deux années auparavant avec les Verts en Égypte, a avoué que ce tournoi en terre camerounaise fut une catastrophe. « C'était catastrophique, avec le covid et tout », lance le gardien du FC Metz. « Moi, je n'ai fait que deux CAN, mais j'ai demandé à Islam [Slimani], à Riyad [Mahrez] et à Aissa Mandi qui ont fait plusieurs CAN. Islam Slimani m'a dit que c'est la pire CAN qu'il avait faite en terme d'organisation, c'est la pire ! » révèle Oukidja.

« Dans les couloirs des hôtels, ça puait. C'était dégueulasse, ça sentait bizarre et mauvais » ajoute-t-il. « Bizarrement nous, on n'avait que des cas covid et les Camerounais avaient zéro cas. Bizarre ». « L'organisation sur les terrains était exécrable », témoigne encore le désormais ancien gardien de but des Verts. « Après, ce n'est pas une excuse, on a fait une CAN pourrie parce qu'on était beaucoup attendus », reconnaît Alexandre Oukidja.


Vous aimez cet article ? Partagez !