« Je tremble encore ! » Témoignage choc d'une femme sur l'insécurité à l'aéroport d'Alger

L'insécurité au sein de l'aéroport d'Alger ne cesse de croître, notamment durant la saison estivale marquée par le flux important de voyageurs. C'est ce dont témoigne une jeune femme partie avec ses parents pour y accueillir son frère venu de France. Dans un témoignage à ObservAlgérie, cette femme affirme avoir vécu un calvaire au niveau du parking de l'aéroport en raison de l'insécurité y régnant. « Je tremble encore ! » répète-t-elle en racontant ce qu'elle avait enduré avec sa famille dans ce lieu censé être l'un des plus sécurisés du pays.

« Franchement, la sécurité c'est zéro », lâche d'emblée Samia (prénom d'emprunt) en évoquant son dernier passage au niveau de l'aéroport international Alger-Houari-Boumediene. Partie avec son père et sa mère avec la voiture familiale pour y accueillir son frère revenu de France, la jeune femme ne se doutait pas que leur passage à l'aéroport d'Alger allait virer au cauchemar. La faute à ces nombreux jeunes délinquants qui rôdent au niveau du parking de l'aéroport.

« J'arrive avec mes parents au niveau du parking de l'aéroport et je vois deux jeunes se comporter bizarrement. Déjà, leur style vestimentaire n'inspire pas confiance, mais je me suis dit que je ne vais pas les juger. Soudain, je les vois se bagarrer avec une famille. Mais que font-ils ici ? » s'interroge au fond d'elle la jeune femme, comme si elle redoutait que quelque chose de mauvais leur arrive à elle et sa famille en retournant dans ce parking.

Voyage & Immigration France : Comment les enfants d'immigrés parviennent-ils à s'insérer dans la société ?

« Deux jeunes au comportement bizarre nous suivaient dans le parking de l'aéroport »

Après la fin des formalités d'usage à l'intérieur de l'aéroport, le frère arrivé de France retrouve ses parents et sa sœur aux alentours de 20 h 30. Direction le parking pour prendre la voiture et rentrer à la maison. Sur le chemin menant vers le parking, deux autres jeunes « au comportement bizarre se mettent à nous suivre vers notre voiture dans le parking de l'aéroport », nous raconte Samia. « Je me dis qu'en voyant mon père handicapé avec sa cane et mon frère avec sa corpulence d'athlète, ils n'oseront pas », se rassure-t-elle.

« Figurez-vous que non. Apparemment sous l'effet de substances (drogue ou psychotropes), les deux jeunes nous suivent. Ils nous accostent en nous souhaitant la bienvenue comme pour éloigner tout soupçon », ajoute notre interlocutrice. L'un d'eux veut pour prendre la valise et la mettre dans le coffre de la voiture. « Malgré le refus de mon frère qui le fusillait du regard, le jeune insiste en voulant prendre la deuxième valise que je tenais », enchaîne-t-elle.

« Se sentir en insécurité à l'aéroport ? C'est inimaginable ! »

Loin de se faire intimider, le jeune se met cette fois à demander de l'argent à la mère de famille. « Mon frère hésite à passer au niveau supérieur », avoue-t-elle. Dans cette atmosphère d'insécurité et de peur de voir la situation se dégénérer, la mère cède en remettant quelques pièces aux deux acolytes. « Maman, devant la situation d'insécurité la plus total, était vraiment mal. Elle avait peur que ça dégénère. Elle cède pour qu’ils partent », nous explique Samia. C'est d'ailleurs ce qu'ils font aussitôt la monnaie dans leurs mains.

En acceptant de témoigner sur ce qu'elle avait vécu avec sa famille à l'aéroport d'Alger, cette jeune femme a surtout voulu lancer une alerte sur l'insécurité régnant dans un lieu censé être la vitrine de l'Algérie aux yeux des touristes, des hommes d'affaires et de tous les autres voyageurs en transit.

Voyage & Immigration Nationalité française : 40 % des Français ne réussiraient pas le test

« Je peux comprendre que ça puisse arriver en dehors de l'aéroport dans n'importe quel parking, mais se sentir en insécurité à l'intérieur de l'aéroport ? C'est inimaginable ! Dites-moi que font tous ces délinquants là-bas ? » s'interroge la jeune femme en évoquant l'épisode des deux jeunes au parking. « Je tremble encore », lâche-t-elle comme pour résumer le cauchemar qu'elle a vécu lors de cette soirée à l'aéroport international d'Alger.


Vous aimez cet article ? Partagez !