Féminicide en Algérie : Une femme de 20 ans retrouvée morte étranglée par son mari

La paisible localité de Taguedit, à l'est de l'Algérie, est secouée le mercredi soir par un crime odieux dont a été victime une jeune femme de la région. Le choc et la consternation étaient grands dans cette commune de la wilaya de Bouira, qui a enregistré un féminicide de plus dans cette Algérie qui ne fait que compter ses femmes victimes de crimes abominables.

Le service de la médecine légale de l’hôpital Mohamed-Boudiaf de Bouira a reçu dans la soirée du mercredi 16 août une jeune femme de 20 ans, retrouvée morte par étranglement à son domicile au village Lemkessem, commune de Taguedit, dans la wilaya de Bouira, rapporte le journal arabophone El Khabar.

Suspecté du meurtre, l’époux de la victime a été arrêté par les services de sécurités, selon la même source. Les éléments de la brigade de la gendarmerie de la localité ont reçu un appel concernant l’assassinat d’une jeune femme par son mari au village Lemkessem, commune de Taguedit.

Faits-divers Regroupement familial par bateau de harraga : Comment des parents algériens ont envoyé leur fille en Espagne

Instruits par le procureur de la République territorialement compétent, les éléments de la gendarmerie se sont immédiatement rendus sur les lieux pour inspecter le cadavre et enquêter sur les circonstances du crime. Le corps de la victime a été ensuite transféré par les éléments de la Protection civile à la morgue de l’hôpital de Bouira.

Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime (K.R.), âgée de 20 ans, a été étranglée par son mari (A.D.), 32 ans, en leur domicile dans la matinée du mercredi à la suite d'une dispute, rapporte El Khabar, citant une source proche de l’enquête.

Selon cette dernière, le couple, dont le mariage remonte à moins d’une année, s’est disputé avant que le mari n’étrangle sa jeune épouse. Suspecté du féminicide, le mari a été arrêté par les services de la gendarmerie pour enquête.


Vous aimez cet article ? Partagez !