L'Algérie figure-t-elle sur le billet des BRICS ? Les BRICS ont-ils lancé leur monnaie unique ?

billet symbolique des BRICS

Le sommet des BRICS qui a eu lieu en Afrique du Sud a attiré toute l'attention médiatique et politique au niveau mondial. Ce sommet a vu l'adhésion de 6 nouveaux pays et plusieurs sujets ont été discutés. La monnaie unique, annoncée imminente, a également été au centre des débats. Cependant, depuis le sommet, ce dossier est sujet à des spéculations.

En effet, que ce soit dans la presse ou sur les réseaux sociaux, la question de la monnaie unique des BRICS est traitée de différents angles. Cependant, certaines informations ne sont pas fondées. Sur les réseaux sociaux, plusieurs vidéos circulent et annoncent le lancement de cette monnaie. Des vidéos qui des billets de cette monnaie avec le nom « BRICS » et qui affirme que le drapeau algérien est y est présent. Cette image est utilisée pour affirmer que l'Algérie a été admise dans la nouvelle banque des BRICS.

@coachlarage le drapeau de l'Algérie 🇩🇿 figure sur le premier billet de la monnaie unique des BRICS #fypシ゚viral #pourtoi #fyp #foryourpage #foryou #foryoupage #dzpower #tiktok_dz #tiktokdz #dz #algerienne #algerien #algerie #algeria #eldjazairn1 #brics #monnaie #money #moneybrics #billet #bricsbank #brics🇧🇷🇷🇺🇮🇳🇨🇳🇿🇦 ♬ son original - Coach Larage

Monnaie des BRICS : Qu'en est-il vraiment ?

Il faut dire qu'avant même la tenue du sommet en Afrique du Sud, certains dirigeants étaient clairs. La nouvelle monnaie unique des BRICS est au centre d'une réflexion. Elle ne sera pas instaurée à court terme.

Le directeur financier de la nouvelle banque de développement des BRICS, Leslie Maasdorp, avait indiqué que ce groupe ambitionne « à moyen et long terme » de créer sa propre monnaie. Ce responsable a également affirmé que les BRICS – groupe composé du Brésil, de la Russie, de l' Inde, de la Chine et de l'Afrique du Sud – s'efforcent actuellement à stimuler le commerce direct dans les monnaies nationales.

Leslie Maasdorp explique que pour l'instant, les BRICS ne sont pas prêts à créer une nouvelle forme de monnaie fiduciaire rivalisant avec le dollar. Toutefois, il a souligné que « le développement d'une alternative (au dollar américain) est plutôt une ambition à moyen ou long terme ». Le directeur financier de la Nouvelle banque de développement des BRICS explique que son institution, conçue pour soutenir les projets d'infrastructure et de développement durable dans les marchés émergents, est actuellement entièrement dépendante du dollar.

La Russie n'accélère pas la création de la monnaie unique

Il faut donc souligner que les spéculations et rumeurs autour de la possible création d'une monnaie commerciale des BRICS pour rivaliser avec le dollar américain ne sont pour l'instant que de la démagogie de la part de certains et relèvent du fantasme pour d'autres. En effet, même le président Russe Vladimir Poutine, le plus fervent opposant à l'hégémonie du dollar, ne se précipite pas dans le sens de la création de la monnaie unique.

Ainsi, dans  l'optique du prochain sommet des BRICS, l'année prochaine en Russie, Poutine a présenté un plan économique prévoyant « l'élaboration de nouvelles lignes directrices à long terme pour la coopération, l'accroissement du rôle des États des BRICS dans le système monétaire et financier international, le développement de la coopération interbancaire, l'expansion de l'utilisation des monnaies nationales et l'approfondissement de l'interaction par le biais des autorités fiscales, douanières et anti monopole ». Dans ce plan économique, il n'est nullement question de l'accélération de la création de la monnaie unique. Les BRICS se donnent donc du temps pour que l'idée de cette monnaie mûrisse.

Quelle est l'origine du billet des BRICS qui circule ? Le drapeau algérien y figure-t-il ?

Il faut dire que le billet qui circule sur les réseaux sociaux existe bel et bien. Cependant, c'est un billet que  l'ambassadeur de Russie en Afrique du Sud, Ilia Rogatchiov, a donné au chef de la mission diplomatique des Émirats arabes unis, Mahash Saeed Al Hameli. Il s'agit au fait d'un billet de banque symbolique de la monnaie unique des pays des BRICS, d'une valeur de 100 « unités ».

Ainsi, Rogatchiov a présenté ce billet symbolique lors d'une réception organisée à l'ambassade des Émirats arabes unis à Pretoria, consacrée à l'adhésion du pays aux BRICS. Selon l'agence de presse iranienne IRNA, le diplomate a déclaré que le billet avait été fabriqué en Russie.

L'agence iranienne a publié une photo du billet dont la partie centrale du recto montre les drapeaux nationaux des cinq membres de la communauté : le Brésil, la Chine, l'Inde, la Russie et l'Afrique du Sud, placés dans un cercle. Au verso du billet figurent les drapeaux de l'Algérie, de l'Argentine, du Bahreïn, de la Biélorussie, de l'Égypte, de l'Indonésie, de l'Iran, du Kazakhstan, du Mexique, du Nigeria, du Venezuela et du Zimbabwe, ainsi que le drapeau de l'Afghanistan utilisé avant que les Talibans ne prennent le pouvoir dans le pays, et l'ancien drapeau du Bangladesh, qui a été modifié en 1972.

Cependant, le billet n'est pas officiel et ne révèle aucune information qui n'est pas rendue publique. L'Algérie, dont le drapeau est bel et bien présent sur le billet, n'est pas officiellement admise à la nouvelle banque des BRICS.

Retour en haut
Partager via
Copier le lien