L'Algérie a repris sa position de 1er fournisseur de gaz à l'Espagne en 2023

Gaz - Gazoduc Medgaz Espagne - Algérie

C'est dans une conjoncture diplomatique difficile entre l'Algérie et l'Espagne que l'Algérie a repris sa position de premier fournisseur de gaz au royaume ibérique. En effet, en 2023, l'Algérie a consolidé sa position et a terminé l'année en tête des fournisseurs de gaz à l’Espagne, selon le bulletin statistique de l’opérateur espagnol Enagás.

Les relations diplomatiques entre l'Algérie et l'Espagne commence timidement à s'améliorer. Le dégel se confirme de jour en jour. Le président du Conseil du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, l'a acté dans une déclaration faite devant les 130 ambassadeurs de l'Espagne à travers le monde. Il a en effet confirmé le processus de réconciliation lancé depuis septembre 2023, à l'occasion de l'Assemblée générale de l'Organisation des nations unies (ONU).

Le froid relationnel fait donc partie du passé. La crise qui s'est installée entre l'Algérie et l'Espagne a commencé en mars 2022, quand le Chef du gouvernement espagnol Pedro Sánchez a remis en cause la position de l'Espagne dans le dossier du Sahara occidental, reconnaissant carrément la marocanité du territoire sahraoui, en contradiction avec les différents textes de l'ONU. Cela avait fait réagir les autorités algériennes qui avaient rappelé l'ambassadeur algérien en Espagne et gelé le traité d'amitié conclu en 2002 entre les deux pays. Pire que cela, cela a eu des répercussions importantes sur les relations commerciales, ayant des conséquences quasi dramatiques sur des centaines d'entreprises espagnoles.

Approvisionnement de l'Espagne en gaz : l'Algérie en tête, devant les Etats-Unis et la Russie

Toutefois, malgré cette brouille, l'Algérie a continué d'alimenter l'Espagne en gaz naturel. Elle a même pris la pole position du classement des pays fournisseurs de gaz à l'Espagne. Avec 29,2% des quantités de gaz importées par l’Espagne, l'Algérie a détrôné les États-Unis, qui arrivent deuxièmes, et également la Russie, classée troisième malgré les sanctions européennes contre ce pays. En détail, l’Espagne a importé  397'897 GWh de gaz naturel en 2023. 116'282 GWh (dont 21'410 GWh de GNL) proviennent de l’Algérie. Les États-Unis ont fourni 83'898 Gwh de GNL (gaz naturel liquéfié), soit 21,1 %, et la Russie, 72'692 Gwh de GNL, soit 18,3 %.

Retour en haut
Share via
Copy link