Sonatrach signe un contrat pour fournir plus de gaz à l'Europe

Sonatrach, géant algérien des hydrocarbures, s’emploie à consolider sa position au niveau mondial en signant un contrat stratégique avec un consortium international composé de Baker Hughes, Nuovo Pignone International Srl et Tecnimont SPA. Le projet vise à augmenter la production de gaz du gisement de Hassi R'Mel, le plus grand d'Algérie et d'Afrique, dès 2026.

En effet, face à la déplétion naturelle du gisement de Hassi R'Mel, le projet vise à maintenir son plateau de production à 188 millions de mètres cubes standards par jour (Sm³/j). Cet objectif double répond à la fois à la demande croissante en gaz naturel en Algérie et renforce la position du pays en tant que fournisseur de gaz naturel clé pour l'Europe.

La cérémonie de signature officielle s'est tenue au siège de Sonatrach à Alger, en présence des PDG des trois entreprises partenaires et le ministre de l'Énergie et des Mines, Mohamed Arkab1. Le contrat conclu porte sur la réalisation en mode EPC (Engineering, Procurement, and Construction) des installations de boosting du gisement de Hassi R'Mel.

Économie Ministre des Finances : L'Algérie deviendra un pays émergent dans 3 ans à cette condition

Ce projet d'envergure comprend la construction de 3 étages de compression aux centres Nord, Centre et Sud de Hassi R'Mel, mobilisant un total de 20 turbo-compresseurs, la réalisation de trois unités de démercurisation du condensat, la banalisation entre les trains de traitement des unités de production de Hassi R’mel et les tie-in des utilités. Sonatrach a établi un calendrier précis pour la réalisation du projet. Les délais impartis pour les stations de boosting Centre, Nord et Sud sont respectivement de 33, 36 et 39 mois. Les mises en service progressives sont quant à elles prévues pour octobre 2026, janvier 2027 et avril 2027.

L'Algérie va contribuer à la sécurité énergétique de l'Europe

Par ailleurs, au-delà de l'augmentation de la production de gaz, ce projet de Sonatrach s'inscrit dans une démarche de durabilité. Les installations de boosting seront équipées de technologies de pointe garantissant une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre, et contribuant à la préservation de l'environnement.

Le consortium international, composé de Baker Hughes, Nuovo Pignone International Srl et Tecnimont, mettra à profit son expertise pour mener à bien ce projet stratégique. Ce projet de boosting permettra de fournir une énergie fiable à l'Europe. En effet, la réalisation de ce projet d'envergure permettra non seulement de garantir la stabilité de la production de gaz en Algérie, mais renforcera également la coopération énergétique entre l'Algérie et l'Italie, contribuant ainsi à la sécurité énergétique du continent européen.

« Le projet est essentiel pour renforcer la résilience de l’écosystème énergétique algérien et contribuer à la sécurité énergétique de l’Europe en garantissant la stabilité de l’approvisionnement en gaz », indique Lorenzo Simonelli, PDG de Baker Hughes. Il a également souligné l'importance de ce projet pour augmenter la part du gaz dans le mix énergétique mondial.

Économie Algérie : Les prix des cigarettes fixés par le gouvernement


  1. En vue de renforcer son rôle en tant que fournisseur de gaz : Sonatrach signe un contrat avec un consortium mené par Baker Hughes, 25 mai 2024, ElWatan-DZ 


Vous aimez cet article ? Partagez !