L'Algérie bloque la connexion à Internet durant la semaine du bac 2024

En Algérie, l'examen du Bac, session 2024, a débuté ce dimanche 9 juin avec un fait récurrent : L'accès à internet a été fortement perturbé dès les premières heures de la matinée sur l'ensemble du territoire national. Sans l'annoncer, le gouvernement a donc décidé comme à l'accoutumée de couper le réseau Internet pendant les 5 jours du bac aux horaires des examens. Une décision qui n'est pas faite sans susciter le courroux des abonnés et surtout des opérateurs économiques.  

En Algérie, le baccalauréat est un examen vénéré tant sa réussite représente la première et véritable consécration du cursus scolaire de n'importe quel jeune Algérien. Ce sésame pour l'entrée à l'université est donc pour la population autant que pour le gouvernement un événement important, d'où l'intérêt que lui accordent les uns et les autres.

Les nombreuses tentatives de fraude qui ont eu lieu ces dernières années lors de l'examen du BAC ont poussé le gouvernement à s'entourer de toutes les précautions possibles pour éviter que les nouvelles technologies de l'information et de la communication puissent être utilisées à des fins de triche. Les autorités n'ont pas trouvé meilleure parade que de recourir à la coupure de l'Internet durant le déroulement des épreuves de cet examen.

Société Les chiffres sur les mariages, divorces, natalité et espérance de vie en Algérie (ONS)

C'est le cas d'ailleurs pour le bac 2024. En effet, pour la huitième année consécutive, l'Algérie a décidé de couper certains réseaux internet pour éviter les fuites des sujets du bac. Si cette décision a été attendue par de nombreux Algériens habitués à ce genre de pratique123 ces dernières années, d'autres par contre espéraient voir enfin le gouvernement s'en passer, en raison de ses énormes préjudices.

L'Algérie de nouveau coupée du monde à cause du bac

D'ailleurs, le ministre de l'Éducation nationale avait annoncé récemment que le bac de cette année se déroulerait sans coupure d'internet. La vidéo a vite fait le tour de la toile et sa déclaration a rassuré les abonnés au réseau internet fixe et mobile, surtout que l'examen du BEM, qui s'est déroulé la semaine passée a eu lieu sans aucune perturbation du flux internet. Mais encore une fois, les autorités algériennes ont opté pour une action radicale en coupant internet dès le premier jour du bac.

Cette mesure, dont les effets sont contraignants pour l'ensemble la population, n'a pas été du goût de la majorité des Algériens. De nombreux internautes se sont ainsi plaints de cette mesure qui se répète depuis plusieurs années. Selon eux, couper internet durant plusieurs heures nuit aux activités économiques du pays. En effet, pendant plusieurs jours, les entreprises qui travaillent avec la connexion sont à l'arrêt. Les banques, les bureaux de poste, la réservation en ligne, les sites de vente en ligne et les startups pour qui la connexion Internet est vitale ne peuvent pas travailler.

En coupant internet, l'Algérie donne une piètre image de son fonctionnement, alors qu'elle cherche à s'ouvrir sur le monde et à attirer les investisseurs. En 2024, les entreprises comme les citoyens algériennes ont besoin de connexion pour des raisons diverses. Leur communication, notamment, passe par cet outil. En un mot, c'est une bonne partie de l'économie algérienne qui est à l'arrêt. Jusqu'à quand ? s'interrogent les personnes sanctionnées par cette mesure.

Société À Bruxelles, les musulmans n'ont nulle part où enterrer leurs morts


  1. Coupure d'internet en raison du Bac : l'Algérie peut-elle rentrer dans l'ère du numérique ?, 11 juin 2023, ObservAlgérie 

  2. Bac 2022 : Les Algériens souffrent des coupures de connexion, 12 juin 2022, ObservAlgérie 

  3. La connexion à Internet perturbée pour la durée du BAC 2021 en Algérie, 20 juin 2021, ObservAlgérie 


Vous aimez cet article ? Partagez !