Taux de change : hausse de l'euro après l'augmentation du nombre de vols

Le marché noir des devises en Algérie, qui s'est installé dans une longue léthargie, semble se redynamiser après l'annonce de l'augmentation des vols. La décision prise par le gouvernement algérien a impacté ce marché parallèle et a fait grimper le taux de change des devises.

En effet, ce dimanche 29 août, l'euro a atteint 211 DZD à l'achat et 213 DZD à la vente. Le dollars US a aussi bénéficié de cette décision d'augmenter le nombre de vols de et vers l'Algérie. Il s'échange à 179 DZD à l'achat et 181 DZD à la vente.

En Algérie, le marché noir des devises entre dans une nouvelle phase

Ainsi, après de longues semaines de stagnation, le marché noir des devises connait une nouvelle phase. Ce marché tributaire de l'informel avait été lourdement impacté par les mesures relatives à la fermeture des frontières et la suspension des liaisons aériennes, maritimes et terrestres avec les pays étrangers. Cette fermeture des frontières a eu un impact très négatif sur le commerce informel et a fait entrer les marché des devises dans une léthargie.

Économie Gaz : Les exportations de l'Algérie vers l'Espagne en hausse

Depuis l'annonce de l'augmentation du nombre de vols, la demande sur les devises fortes – notamment l'euro – a nettement augmenté. Quant à l'offre, elle devra attendre le retour des émigrés en Algérie. Ceux-ci vont alors alimenter le marché. Il s'avère donc que l'offre est toujours moins importante que la demande, ce qui fait flamber les devises.

Sur le marché officiel, le dollar US continue sa montée face au dinar algérien

Il faut également signaler que la déprécation du dinar algérien sur le marché officiel se fait ressentir  d'une manière plus significative depuis la reprise relative des vols et de l'activité économique. Cette déprécation a impacté le taux de change sur le marché noir et va contribuer au recul de la valeur du dinar algérien chez les cambistes. Le climat économique est ainsi favorable aux devises étrangères dans cette conjoncture de crise multidimensionnelle que travers l’Algérie.


Vous aimez cet article ? Partagez !