Le chef de l'État Abdelmadjid Tebboune a ordonné, dimanche 22 août, d'augmenter le nombre de vols de la compagnie aérienne Air Algérie, mais également de laisser place à de nouvelles destinations. Une décision qu'a saluée le président du Conseil de l’ordre des médecins, le Dr Mohamed Bekkat Berkani.

C'est le soulagement pour les Algériens résidant à l'étranger. La compagnie aérienne Air Algérie va enfin augmenter le nombre de ses vols de et vers l'Algérie dans les prochains jours. Une mesure qui devrait permettre à plusieurs ressortissants algériens de voyager vers le pays après plusieurs mois loin de leurs proches.

Interrogé, en marge de l’émission « l’Invité de la rédaction » de la radio nationale Chaine 3, M. Bekkat Berkani président du Conseil de l’ordre des médecins a salué cette décision en affirmant avoir « toujours appelé à l’ouverture du ciel. Rappelez-vous le confinement à l’arrivée, avec ces quelques vols qui arrivaient au compte-gouttes... », a-t-il ajouté. Bekkat Berkani juge qu'« il est temps de nous ouvrir, avec des conditions sanitaires bien entendu. Le monde entier a pris toutes les précautions sanitaires : tests PCR, tests antigéniques », a-t-il expliqué sur les ondes de la radio algérienne.

« Il est temps de permettre aux Algériens d’effectuer des voyages professionnels, touristiques ou familiaux »

Le spécialiste a, en outre, estimé que les frontières algériennes peuvent être refermées, si la situation sanitaire devenait inquiétante en Algérie. « Vous savez, c’est comme une soupape d’une cocotte-minute. Vous ouvrez quand il y a de la pression et vous refermez quand la pression baisse. Bien évidemment, nous sommes dans une période d’embellie. Il y a des perspectives qui sont tout à fait optimistes par rapport à la vaccination », a affirmé Mohamed Bekkat Berkani.

À lire aussi :  L'allocation touristique repart à la hausse en Algérie

Dans l'état actuel, et au moment où l'Algérie vit une situation sanitaire plutôt stable, le professeur considère qu'« il est temps de permettre, en particulier, aux membres de notre diaspora de venir visiter les leurs et aux Algériens de partir à l’étranger pour des raisons multiples, d’effectuer des voyages qu’ils soient professionnels, touristiques, voire familiaux », a-t-il précisé.