Depuis le rétablissement de leurs relations diplomatiques en décembre 2020, le Maroc et Israël intensifient leur coopération, donnant naissance à des accords bilatéraux dans de nombreux domaines, notamment de la Défense.

Le Maroc et Israël, qui n’ont en réalité jamais coupé les ponts par le passée, ne cessent en effet, d’intensifier leur coopération et l’échange de visites de délégations officielles. Des visites qui aboutissent à la signature des accords dans plusieurs domaines.

En août dernier, soit 7 mois après la normalisation des relations entre Rabat et Tel-Aviv, le ministre israélien des Affaires étrangères,  Yaïr Lapid, s’est rendu au Maroc. Qualifiée d'historique, cette visite confirme la volonté marocaine de renforcer ses liens avec l'État hébreux, malgré les vagues d'indignation suscités chez une bonne partie de l'opinion marocaine et dans de nombreux pays arabes.

Le Maroc et Israël intensifient leur coopération dans tous les domaines

« La reprise des relations diplomatiques nous a permis de développer des vols directs [entre le Maroc et Israël], des échanges commerciaux, nous avons signé des accords économiques très importants. Nous avons créé des groupes de travail dans divers domaines, tels que l'agriculture et l'industrie. Ces groupes de travail constituent un mécanisme qui nous permet de renforcer les relations bilatérales », a déclaré David Govrin, ambassadeur d'Israël au Maroc, le 18 octobre au micro de la chaine d’informations israélienne i24 News.

À lire aussi :  Le ministre de la Justice au Maroc pour remettre l'invitation de Abdelmadjid Tebboune à Mohammed VI

Coopération Maroc-Israël dans le domaine militaire

Le domaine de la Défense et de la Sécurité figure en bonne place dans la coopération entre Israël et le Maroc. D’ailleurs, le Maroc, qui s'intéresse beaucoup à l’industrie d’armement, israélienne va se lancer dans la fabrication de drones kamikazes.

Cette coopération dans le domaine militaire n’est donc plus une vue de l’esprit comme en témoigne la visite officielle au Maroc du ministre israélien de la Défense, les 24 et 25 novembre prochains. Une information révélée le 15 novembre par de nombreux médias israéliens et marocains, citant de hauts responsables des deux pays.

Au cours de sa visite à Rabat, Benny Gantz, le ministre israélien de la Défense, devra s'entretenir avec son homologue marocain Abdellatif Loudiyi pour signer un protocole d'accord qui définira les termes de la coopération en matière de défense entre les deux pays. Selon le site marocain Hesspress, cette coopération a pour but de « développer une industrie nationale de production de drones censés renforcer la puissance aérienne du Maroc ». Il sera également question de la vente de la célèbre arme israélienne de Rafael Advanced Defense Systems, le système antiaérien « Dôme de fer ».