Le sélectionneur algérien Djamel Belmadi ne cesse de procurer de la joie à des millions d'Algériens grâce aux performances qu'il réaliste avec l'équipe nationale. Après avoir offert au football algérien le titre de champion d’Afrique lors de la CAN 2019, Djamel Belmadi s'apprête à défendre son titre au Cameroun et n'est désormais qu'à deux matchs de la qualification à la Coupe du monde de la FIFA 2022 au Qatar.

Considéré à juste titre comme l’un des meilleurs entraineurs de l'histoire de la sélection algérienne, Djamel Belmadi, qui a réussi à faire renaître les Verts de leur léthargie, a réussi à faire l’unanimité au sein des millions de supporters algériens. Tout le monde ne jure que par lui, au point où son nom est devenu un modèle de la réussite.

Connu pour sa rigueur, Djamel Belmadi est surtout réputé pour ses principes et son franc-parler. C’est un homme qui se consacre à son travail avec la sélection sans jamais accepter de se faire dicter des choix ou des méthodes de n’importe quelle partie. C’est un homme qui ne se gêne pas de dire la vérité comme elle est, loin de toute langue de bois. En un mot, Djamel Belmadi a bouleversé les règles établies par ses prédécesseurs.

À lire aussi :  La CAN 2023 U17 et le Championnat d'Afrique 2023 seront organisés en Algérie

Djamel Belmadi enchaîne les succès avec l'équipe d'Algérie

Et comme dans n’importe quel domaine, la réussite suscite souvent des jalousies, voire des coups bas en provenance de certaines parties. Critiqué par certains « spécialistes » sur les plateaux de télévision avant même le début de son travail avec les Verts, Djamel Belmadi a réussi en l’espace d’une CAN à clouer au pilori tous ses détracteurs.

Depuis le sacre africain en terre égyptienne, Djamel Belamdi ne cesse de collectionner les performances avec la sélection algérienne. Barragiste pour la Coupe du monde 2022 et qualifié avec brio à la CAN 2021 qui se déroule en janvier prochain au Cameroun, Djamel Belmadi a surtout réussi à faire de la sélection algérienne l’une des équipes imbattables au monde avec une série en cours de 33 matchs sans défaite.

Belmadi évoque un complot contre l'équipe d'Algérie

Des performances et des chiffres qui n’ont malheureusement pas épargné Djamel Belmadi de certaines situations qui auraient détruit tout le travail qu’il réalise avec les Verts. L’affaire de la pelouse du stade de Blida a été souvent citée comme un « coup monté » contre Djamel Belmadi par des responsables dans le but de le déstabiliser et de le pousser à jeter l’éponge. Djamel Belmadi, sans accuser personne, n’a pas mâché ses mots dans cette affaire de la pelouse en évoquant à chaque fois un « complot » contre la sélection nationale.

À lire aussi :  Zinedine Zidane au PSG avant le choc face au Real Madrid ?

Le coup de colère de Djamel Belmadi, lancé récemment contre les responsables des services de sports de l’ENTV, est aussi un signe qui en dit long sur le ras-le-bol du patron de la barre technique concernant le traitement que ses joueurs et lui subissent au sein des médias publics.

« Ils cherchent à atteindre le moral de Belmadi », affirme Abdelmadjid Tebboune

Des faits et des situations qui n’ont pas laissé indifférentes les hautes autorités du pays, qui se sont exprimées par la voix du chef de l’État Abdelmadjid Tebboune. Questionné ce vendredi 26 novembre sur la sélection algérienne et sur ses chances de qualification à la prochaine Coupe du monde de la FIFA 2022, lors de sa rencontre périodique avec les représentants de la presse nationale, Abdelmadjid Tebboune n’a pas hésité à évoquer « un complot » auquel ferait face le patron de la barre technique des Verts.

« J’ai suivi le match contre le Burkina Faso avec un grand stress comme c’est le cas d’ailleurs à chaque fois que je regarde les matchs de notre équipe nationale », lance Tebboune non sans afficher son optimisme quant aux chances de Verts de se qualifier au prochain Mondial. « Notre équipe a du potentiel pour arracher sa qualification. Je suis très optimiste », ajoute-t-il.

À lire aussi :  Match arrêté à la 85e minute à la CAN : La Tunisie crie au scandale

Dans sa réponse, Abdelmadjid Tebboune a surtout évoqué ce qu’il qualifie de « complot » contre la sélection algérienne et contre son entraineur Djamel Belmadi. « L’équipe nationale a notre soutien. Ils essaient de la casser. Ils cherchent à atteindre le moral de Belmadi. Et pas uniquement ici en interne. Il y a quelques éléments internes, mais tout vient de là-bas. Leurs sites sont mobilisés pour créer des problèmes à l’Algérie par tous les moyens », a-t-il lancé sans pour autant identifier les auteurs de ces attaques.