Les Français sont appelés les 10 et 24 avril prochains à élire leur président. Les Français d’origine maghrébine constituent un important réservoir électoral et comme à chaque élection présidentielle, leurs voix sont sollicitées par les candidats de tous bords. Pour quels candidats les Maghrébins de France vont-ils opter lors du prochain scrutin ?

À moins de deux semaines du premier tour de l’élection présidentielle, la campagne électorale bat son plein en France. Ils sont 12 candidats à la course pour l’Élysée. Toutes les tendances, de l’extrême gauche à l’extrême droite, sont représentées à ce scrutin. Des sondages sont régulièrement effectués pour connaitre les intentions de vote des Français et surtout quel est le candidat ou la candidate qui en sortira vainqueur au soir du 24 avril.

La France est un pays cosmopolite avec une présence importante de ressortissants originaire des pays maghrébins, essentiellement de l’Algérie. Citoyens français à part entière, ces électeurs originaires du Maghreb auront bien entendu leur mot à dire à l’occasion de cette élection présidentielle. Un sondage IFOP réalisé pour Jeune Afrique a dévoilé les intentions de vote de ces Maghrébins de France.

Les Français d'origine maghrébine votent généralement à gauche

À travers ce sondage, dont les résultats ont été publiés ce lundi 28 mars, le magazine Jeune Afrique a voulu savoir comment les électeurs français issus de familles maghrébines ou subsahariennes se positionnent dans la prochaine élection présidentielle en France. Le sondage s’est intéressé aussi à la réaction des Maghrébins de France aux discours des candidats notamment ceux de l’extrême droite, Éric Zemmour et Marine Le Pen. Deux candidats qui font de l’immigration et de la sécurité leur cheval de bataille.

Traditionnellement, les Français issus de l’immigration, notamment maghrébine, votent à gauche. C’est ce que confirme le sondage IFOP pour Jeune Afrique. En effet, à la lecture des résultats, les Français issus du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne affichent ouvertement leur préférence pour les candidats de la gauche. Au premier tour, c’est l’insoumis Jean-Luc Mélenchon, dont le programme est favorable aux immigrés, qui arrive largement en tête des intentions de vote devant le président sortant Emmanuel Macron.

Voici les intentions de vote des Français d'origine maghrébine

Ils sont en effet 36 % d’électeurs français originaires du Maghreb et de l’Afrique à opter pour le candidat Jean-Luc Mélenchon, devant Emmanuel Macron qui obtient 27 % des voix au premier tour, selon les résultats du sondage. Et paradoxalement, ce sont les candidats de l’extrême droite, Marine Le Pen suivie par Éric Zemmour, qui arrivent juste après dans les intentions de vote des Maghrébins de France avec respectivement 9 % et 6 % de voix.

Les autres candidats de la gauche et de l’extrême gauche présents à ce scrutin sont devancés par la candidate de la droite Valérie Pécresse. Cette dernière, qui tient pourtant un discours parfois hostile aux immigrés, obtiendrait 6 % de voix chez les électeurs français issus des familles originaires du Maghreb, indique le même sondage. La candidate du parti Les Républicains (LR) devance largement le communiste Yanick Jadot (5%) et la socialiste Anne Hidalgo (3%) chez les électeurs originaires du Maghreb lors du premier tour.

Les intentions de vote des Français originaires du Maghreb et de l'Afrique subsaharienne au deuxième tour

Pour ce qui est du deuxième tour, prévu le 24 avril, les électeurs originaires du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne seraient 55 % à déclarer se rendre aux urnes contre 45 % au premier tour, selon le sondage.

Dans l’hypothèse d’un deuxième tour entre Jean Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, ils sont 51 % à affirmer voter pour Mélenchon contre 49 % pour le président sortant.

Dans l’hypothèse d’un duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, ce qui est d’ailleurs le plus probable selon les différents sondages, les électeurs français issus de familles maghrébines et subsahariennes se positionnent largement pour le président sortant. En effet, le sondage de l’IFOP pour Jeune Afrique est sans appel : 73 % voteront Emmanuel Macron contre 27 % pour Marine Le Pen.