Rebondissement dans l'affaire du match Algérie-Cameroun. Au moment où de nombreux supporters algériens s'interrogent encore sur l'issue du recours introduit par la FAF auprès de la FIFA, un nouvel élément risque de changer carrément la donne sur cette affaire. La FAF aurait tout simplement décidé de retirer sa plainte contre l'arbitre du match Algérie-Cameroun, se contentant des explications fournies par la Commission d'Arbitrage de la FIFA.

Le communiqué de la FAF, publié tard dans la nuit de vendredi 6 mai, a ajouté du doute dans les esprits des Algériens à propos de l'affaire du match Algérie-Cameroun. Au lieu d'éclairer les supporters algériens sur le sort de l'affaire du match Algérie-Cameroun, à aucun moment le communiqué de la FAF ne dit clairement si la FAF a été déboutée ou non par la FIFA.

D'ailleurs, depuis la publication de ce communiqué, les Algériens ne savent toujours pas quel sort est réservé par la FIFA au recours introduit par la FAF concernant le match Algérie-Cameroun disputé le du 29 mars dernier à Blida. Un recours qui a été annoncé par la FAF à travers un communiqué publié le 31 mars où elle explique avoir demandé à la FIFA l'ouverture d'une enquête sur l'arbitrage du match Algérie-Cameroun.

Dans son texte, la FAF affirmait être « déterminée à user de l'ensemble des voies légalement permises pour se faire rétablir dans ses droits et rejouer la rencontre dans des conditions garantissant l'honnêteté et la partialité de l'arbitrage ». La FAF qualifiait de « scandaleux » l'arbitrage « ayant faussé le résultat du match barrage retour Algérie-Cameroun disputé le 29 mars 2022 ».

À lire aussi :  Karim Benzema affiche ses ambitions pour la prochaine saison

La FAF a saisi la Commission d'arbitrage de la FIFA le 18 avril

Plus de deux semaines plus tard, soit le 18 avril, la FAF publie un autre communiqué où elle affirme qu'elle a introduit un dossier de réclamation au niveau de la Commission d'arbitrage de la FIFA, sans donner d'explications sur le sort réservé au premier recours.

Dans son communiqué la FAF s'est contentée de dire que c'est sur « recommandation de ses conseils juridiques » qu'elle a « entrepris une demande à la FIFA, à l'effet de faire examiner le dossier de réclamation introduit au sujet de la rencontre Algérie-Cameroun par la Commission d'arbitrage de la FIFA ».

Cette sortie de la FAF a été différemment appréciée par les spécialistes. Si certains y voient un « recul » de la part de l'instance présidée par Charaf-Eddine Amara, d'autres par contre expliquent cette démarche de la FAF par « une obligation réglementaire ». Selon eux, la Commission de discipline de la FIFA ne peut étudier une affaire d'arbitrage sans que le dossier ne passe d'abord par la Commission d'arbitrage.

Dans un communiqué publié le vendredi 6 mai, la FAF a dévoilé la réponse de la Commission d'arbitrage de la FIFA à son recours. Une réponse certes floue sur le verdict en raison de l'ambiguité du communiqué de la FAF, mais qui porte en fait une lecture claire sur l'appréciation de la Commission de la FIFA sur l'arbitrage du match Algérie-Cameroun.

À lire aussi :  La CAF dévoile les détails de la Super League africaine

La FAF s'est contentée d'une « explication » concernant les décisions prises par Bakary Gassama

Mieux encore, la FAF aurait même retiré sa plainte auprès de la FIFA contre l'arbitrage du match Algérie-Cameroun et de se contenter que d'une réclamation devant le Commission d'arbitrage.

C'est ce que révèle en effet la chaîne française RMC Sports ce samedi 7 mai. « Selon les informations de RMC Sport, la FAF a retiré sa plainte auprès de la commission de discipline de l'instance mondiale et a préféré se contenter d'une explication de la commission d'arbitrage concernant les décisions prises par Bakary Gassama », rapporte RMC Sport sur son compte Twitter.

Si cette information du média français est confirmée, cela voudrait dire que la FAF, à travers sa décision de ne pas porter plainte devant la Commission de discipline de la FIFA, ne détenait aucune preuve accablante contre Bakary Gassama. La FAF s'est donc contentée d'une simple réclamation auprès de la Commission d'arbitrage de la FIFA pour avoir des « explications » sur les « décisions » de l'arbitre Bakary Gassama durant le match Algérie-Cameroun qui a vu l'élimination des Verts de la Coupe du Monde 2022.