3 entrepreneurs algériens figurent dans le Top 100 des jeunes leaders économiques africains de l'année 2022 publié par l'Institut Choiseul. Baptisé « le Choiseul 100 Africa », ce classement fait la part belle à ces jeunes managers, chefs d'entreprises ou créateurs de moins de 40 ans qui réinventent l'entrepreneuriat africain. 

Quels sont les visages des managers africains de demain ? C'est une question à laquelle tente de répondre chaque année et depuis 2014 l'institut Choiseul à travers son initiative « Choiseul Africa », qui classe les 100 meilleurs managers de moins de 40 ans du continent. « Le  classement Choiseul 100 Africa a été lancé afin de mettre en lumière le talent de ses jeunes leaders économiques et de créer un réseau pour les jeunes leaders qui incarnent le dynamisme de tout un continent », explique l'Institut.

Le classement Choiseul  100 Africa[1][PDF] Choiseul 100 Africa, Choiseul Africa de l'année 2022 a été publié le vendredi 30 septembre 2022. Ce classement a vu le sacre du jeune entrepreneur libyen Shaban Whiba, directeur général de Whiba Holding. La deuxième place est revenue à la Mauritanienne Leila Bouamatou, directrice générale et membre du conseil d'administration de la Générale de Banque de Mauritanie. Le podium des 100 meilleurs jeunes leaders africains de l'année 2022 est complété par la Sénégalaise Anta Babacar Ngom Diack, directrice générale de Sedima Group.

Le Top 100 de Choiseul Africa 2022 a aussi vu la présence en force des entrepreneurs marocains, puisqu'on y retrouve 14 jeunes leaders du Royaume chérifien, dont Alj Mehdi, directeur exécutif de Snam Agro, qui est classé à la 8e place. La Tunisie a réussi à placer 3 jeunes entrepreneurs dans le classement Choiseul Africa 2022, dont la meilleure position est revenue à Benaissa Ghassen, directeur général de C-Logistics, classé à la 14e place.

Voici les 3 meilleurs jeunes entrepreneurs algériens en Afrique

L'Algérie n'est pas du reste, avec 3 jeunes entrepreneurs qui ont réussi à intégrer le classement des 100 meilleurs jeunes leaders africains pour l'année 2022 :

  1. Il s'agit d'Anniss Terrai, âgé de 38 ans, associé de la startup algérienne Tell Groupe. Classé à la 43e place, ce diplômé de l'École des hautes études commerciales (HEC) d'Alger et de l'Université d'Harvard est banquier et gestionnaire d'investissement expérimenté. Il a été le directeur général fondateur de l'ITFC Sovereign Energy Fund (ISEF) et le responsable de la politique et des partenariats de l'ITFC au sein du groupe de la Banque islamique de développement entre 2018 et 2020.
  2. Soraya Djermoun, âgée de 35 ans, associée de la société Terza, figure aussi dans le Top 100 des meilleurs jeunes entrepreneurs africains de l'année 2022 en se classant à la 49e place. Experte et analyste en géopolitique, entrepreneuse et engagée dans l'entrepreneuriat féminin, Soraya Djermoun est diplômée de l'École du commerce à Paris (France) et a exercé en tant que directrice de la communication chez le groupe Cevital de 2015 à 2018. Elle a été désignée par le Forum économique mondial parmi les jeunes leaders mondiaux les plus prometteurs en 2022.
  3. L'autre entrepreneur algérien retenu par l'institut Choiseul pour le classement des 100 leaders africains de moins de 40 ans est Whalid Ghanemi, qui se retrouve à la 64e place. Âgé de 32 ans, il est fondateur et directeur général de Legal Doctrine, une start-up spécialisée dans la recherche et la veille juridiques en Algérie et dans plusieurs pays africains. Diplômé de l'École supérieure du commerce à Alger, Whalid Ghanemi, qui a exercé comme cadre financier entre 2015 et 2018, fait désormais partie des jeunes entrepreneurs les plus influents en Afrique.

References

References
1 [PDF] Choiseul 100 Africa, Choiseul Africa