L'Algérie prévoit une croissance de 50 % dans le secteur aérien

Longtemps à la traîne par rapport à d'autres pays d'Afrique, le transport aérien en Algérie devrait faire sa mue. En effet, l'Algérie prévoit une croissance de 50 % de son trafic aérien, a annoncé ce lundi à Alger le ministre des Transports Youcef Chorfa.

L'Algérie, plus grand pays d'Afrique et principale porte de jonction avec l'Europe, veut rattraper son grand retard en matière de transport aérien. Monopolisé par l'État à travers l'unique compagnie nationale Air Algérie, le trafic aérien devra désormais s'ouvrir à la concurrence d'autant plus que le ciel algérien est desservi par de nombreuses compagnies aériennes étrangères, et ce, dans le cadre de la réciprocité.

Conscientes des enjeux d'avenir dans un secteur en forte croissance dans le monde, les autorités algériennes se sont penchées ces dernières années sur le développement du secteur du trafic aérien. À cet effet, l'État a donné le feu vert à la compagnie nationale aérienne Air Algérie de renforcer sa flotte par l'acquisition de 15 nouveaux avions. Les contrats pour l'achat de ces nouveaux aéronefs ont été signés récemment par Air Algérie avec les deux grands constructeurs ; Airbus et Boeing. Quant à l'ouverture du marché algérien aux compagnies privées, elle semble avoir été renvoyée aux calendes grecques.

Voyage & Immigration Harraga : Le bilan sombre des bateaux-taxis entre l'Algérie et l'Espagne

« Le trafic aérien connaîtra une croissance de 50% », selon le ministre des Transports

L'achat de nouveaux appareils par Air Algérie aura un impact positif sur le trafic aérien en Algérie. Le ministre des Transports Youcef Chorfa a indiqué ce lundi que « le trafic aérien connaîtra une croissance de 50 % avec l'acquisition de 15 nouveaux avions par la compagne nationale Air Algérie ». Le représentant du gouvernement a fait cette annonce en marge de sa visite dans la wilaya d'Alger pour s'enquérir des préparatifs de la saison estivale en matière de transport.

Avec l'acquisition de ces 15 nouveaux appareils, Air Algérie, dont la flotte est composée actuellement de 56 avions, visera à se frayer une place parmi les plus grandes compagnies aériennes en Afrique. Mieux encore, les autorités, qui ne cessent d'annoncer l'ouverture de nouvelles lignes vers plusieurs pays africains, veulent faire de l'Algérie un hub pour l'Afrique en matière de trafic aérien.

L'Algérie doit également répondre à la demande en matière de trafic aérien de la part de la forte communauté algérienne établie à l'étranger. C'est le cas notamment des Algériens établis en France et dans d'autres pays de l'Europe qui réclament le renforcement du programme des vols de la compagnie Air Algérie notamment durant les vacances estivales. De nombreux algériens de l'étranger réclament également l'ouverture de nouvelles lignes internationales de et vers l'Algérie.


Vous aimez cet article ? Partagez !