Jeux méditerranéens de plage 2023 : Deux athlètes algériens s'enfuient à l'aéroport de Francfort

Deux athlètes algériens, qui participaient avec la sélection algérienne de lutte aux Jeux méditerranéens de plage 2023 en Grèce, ont pris la fuite, jeudi 14 septembre, à l’aéroport de Francfort, en Allemagne, au retour de la délégation algérienne au pays. Ce n’est pas la première fois que de jeunes sportifs algériens profitent de leur séjour à l’étranger pour prendre la poudre d'escampette.

Les Jeux méditerranéens de plage 2023, qui se sont déroulés du 6 au 16 septembre en Grèce, ont vu la participation de 26 pays du pourtour méditerranéen, dont l’Algérie. La 3e édition de ces jeux réservés aux compétitions de plage a eu lieu dans la ville côtière de Héraklion. L’Algérie, qui a participé dans plusieurs disciplines, a terminé la compétition à la 11e place avec 2 médailles en argent devant le Maroc (12e place, 1 médaille en argent et 2 en bronze).

Mais cette manifestation sportive organisée sous l’égide du Comité international des Jeux méditerranéens (CIJM) a été marquée par un fait extra sportif au sein de la délégation algérienne. En effet, au retour de cette dernière au pays, en provenance de Grèce, deux athlètes de la sélection nationale de lutte ont choisi de ne pas rentrer en Algérie.

Faits-divers Accusé du meurtre de son fils, il refuse son extradition en Algérie

Selon la chaîne algérienne El Hayet TV, les deux athlètes en question, Islam Guouadma et El Hadi Yahia Kassim, ont décidé de ne pas monter à bord de l’avion en direction de l’Algérie, préférant s’enfuir à l’aéroport de Francfort en Allemagne. Les deux jeunes athlètes, qui ne sont donc pas rentrés jeudi dernier à Alger avec le reste de la délégation algérienne, bénéficiaient encore d’un visa Schengen en cours de validité.

Le phénomène de la fuite des sportifs algériens à l'étranger prend de l'ampleur

La fugue de ces deux athlètes algériens en Allemagne intervient moins de 3 mois après celle des deux handballeurs de la sélection algérienne U21, qui avaient pris la fuite en juin dernier dans le même pays en plein championnat du monde de la catégorie, organisé conjointement avec la Grèce. Il aura fallu attendre plus d’une semaine pour voir enfin la FAHB s’exprimer sur cette affaire qui avait suscité l’émoi chez la famille sportive algérienne.

En mai 2022, onze athlètes algériens ont fugué en France alors qu'ils devaient participer à la 19e édition des Gymnasiades, qui s'est déroulée du 16 au 20 mai 2022 en Normandie. Neuf athlètes ont faussé compagnie à la délégation algérienne en pleine compétition et les 2 autres, un garçon et une fille, ont pris la poudre d'escampette au niveau de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle.


Vous aimez cet article ? Partagez !