Haraga : Deux handballeurs algériens prennent la fuite en Allemagne

Handballeurs algériens

Deux joueurs de la sélection algérienne U21 de handball ont pris la fuite en Allemagne, lors du Mondial de la catégorie, qui se déroule du 20 juin au 2 juillet 2023 dans ce pays, conjointement avec la Grèce, rapporte par le journal allemand Bild. C'est donc une nouvelle affaire de « haraga sportifs » algériens.

Tous les moyens semblent être bons pour certains jeunes Algériens afin de rejoindre l'autre côté de la Méditerranée. Alors que des milliers d’Algériens tentent, au péril de leur vie, de se rendre haraga en Europe, à bord d’embarcation de fortunes via la Méditerranée, d’autres Algériens, au-dessus de tout soupçon, profitent de leurs voyages dans le cadre d’activités professionnelles à l’étranger pour prendre la poudre d'escampette et ne plus revenir au pays.

C’est le cas de certains sportifs algériens, particulièrement les plus jeunes, qui profitent de leur séjour à l’étranger à l’occasion de manifestations sportives pour fuir. Un phénomène qui touche aussi les sportifs marocains et tunisiens, ainsi que ceux d’autres pays africains. Après le scandale des 11 athlètes algériens qui ont pris la fuite en mai 2022 en France, alors qu’ils devaient y participer aux Gymnasiades, voilà qu’un autre scandale du genre se reproduit.

Les deux handballeurs algériens ont pris la fuite dans la ville d'Hanovre

Retenus avec la sélection algérienne de handball des moins de 21 ans (U21) pour disputer la 24e édition du Mondial 2023 de la catégorie en Allemagne et en Grèce, deux handballeurs algériens auraient pris la fuite en pleine compétition. Selon les informations du journal Bild, les deux handballeurs algériens Fetaissa Noureddine (21 ans) et Chaib Adlene (19 ans) ont fui leur sélection avant le 3e match qu’ils devaient disputer contre l’Allemagne. Les deux joueurs ont disparu dans la ville allemande de Hanovre, ajoute la même source.

L’information de la fuite des deux joueurs algériens a été confirmée par un responsable de la Fédération allemande de Handball (DHB). Selon Mark Schober, membre du conseil d'administration du DHB, les responsables de la délégation algérienne ont informé la Fédération allemande de cette fuite. « Nous avons informé les autorités », précise-t-il au journal Bild.

Alors que la Fédération algérienne de handball (FAHB) ne s’est toujours pas exprimée sur cette grave affaire, l’entraîneur de la sélection algérienne U21, a refusé d’en parler aux médias allemands. « Je ne suis responsable que du sport. Je ne suis responsable de rien d'autre », se contente de dire le coach des Verts, Abderrahmane Hadj Hamdri. D’après les informations du journal allemand, les deux handballeurs algériens, qui ont quitté leur sélection nationale, auraient demandé l’asile politique auprès des autorités allemandes.

Retour en haut
Partager via
Copier le lien