« Racaille ! » : Un député du parti de Marine Le Pen insulte son collègue d'origine algérienne (vidéo)

Un député du parti de Marine Le Pen a insulté, vendredi 13 octobre, son collègue d’origine algérienne à l’Assemblé française, en le traitant de « racaille ». Cela s’est passé lors d’une visite à Hayange (Moselle) du porte-parole du gouvernement Olivier Véran. La vidéo de la scène largement diffusée sur les réseaux sociaux, a suscité une grande polémique au sein de la classe politique française.   

L’affaire aurait pu passer inaperçue si ce n’est cette vidéo mise en ligne sur le site du Républicain Lorrain, largement reprise par les médias français. Lors d’une visite, vendredi, à Hayange (Moselle) du porte-parole du gouvernement, le député du Rassemblement national (RN) Laurent Jacobelli s’est laissé aller à l’insulte visant son collègue du parti Renaissance, Belkhir Belhaddad, d’origine algérienne.

Alors que le porte-parole du gouvernement répondait à un habitant, les deux députés de la Moselle ont eu un accrochage verbal, comme le montre la vidéo. À voix basse, le député RN dit au député Renaissance : « Reste poli d'accord, moi je vais foutre le bordel chez toi » avant d’enchaîner : « Elle va bien Madame Leduc, il va bien le Hamas ? », faisant référence à la députée de Moselle Charlotte Leduc, membre du groupe LFI, que le RN accuse de complaisance avec le mouvement palestinien.

Faits-divers 27 harraga Algériens arrivent en Espagne à bord d'un bateau de pêche

Un  député de Moselle d’origine algérienne traité de « racaille »

« Ne me menace pas ! », rétorque ensuite Belkhir Belhaddad avant que Laurent Jacobelli lui intime: « Joue pas ta racaille ». « Je ne suis pas une racaille. Tu insultes tous les habitants de ma circonscription », répond le député d’origine algérienne. « Toi tu les insultes en posant des fleurs avec madame Leduc qui soutient le Hamas », réplique l’élu de la Moselle et porte-parole du parti de Marine Le Pen.

Dénonçant des propos « indignes et racistes » de son collègue RN, l’élu franco-algérien a annoncé dans un communiqué qu'il déposerait plainte. Il voit dans l’utilisation du mot « racaille » une référence voilée à ses origines. Né en Algérie, le député est arrivé en France à l’âge de 7 ans. « Je ne suis pas blond et je n’ai pas les yeux bleus, cela se remarque », affirme-t-il au journal Le Monde. « Je pense que c’est vraisemblablement lié à ce que je peux représenter pour notre pays, à l’immigration », ajoute-t-il.

 

 Le député RN Laurent Jacobelli  reconnaît une « maladresse »

« J'ai fait preuve de maladresse dans les termes », a admis pour sa part le député RN Laurent Jacobelli à l'AFP. « Mais il n'y avait aucun sous-entendu, je ne vois pas quel mot, quelle phrase pourrait laisser imaginer que je considérais la personne qui se trouvait en face de moi autrement que comme un député qui se comportait mal », a-t-il ajouté, tout en affirmant que « le député Belhaddad est traditionnellement odieux avec le RN ».

Faits-divers Un Algérien de 85 ans tué lors d'un rodéo urbain à Tours

Les insultes de Laurent Jacobelli ont suscité de nombreuses réactions chez la classe politique. « La dignité de Belkhir Belhaddad face à ce comportement abject fait honneur à l'écharpe tricolore qu'il porte. Je lui adresse amitié et soutien, en mon nom et en celui de notre Assemblée », a affirmé la présidente Renaissance de l'Assemblée Yaël Braun-Pivet, dans un message sur X (ancien Twitter).


Vous aimez cet article ? Partagez !