Allocation touristique : Qu'est-ce qui change en 2024 ?

Passeport d'un voyageur algérien contenant des billets en euro

Le montant de l'allocation touristique en Algérie n'a pas connu d'augmentation depuis les années 90. De nos jours, ce montant est « loin de couvrir les besoins du voyageur à l'étranger », de l'avis même des responsables algériens. Face à ce constat connu et reconnu, nombreux sont les Algériens qui se demandent s'il ya un changement en 2024 concernant le montant de l'allocation touristique.

Institué le 15 septembre 1997 par une instruction de la Banque d'Algérie relative au droit de change pour voyage à l'étranger, le montant annuel de l'allocation touristique, appelé « droit de change pour dépenses liées à des voyages à l'étranger », est fixé à 15'000 dinars, une seule fois par année. Ce montant est de moitié pour les enfants de moins de 15 ans portés sur le passeport de l'un des deux parents ou disposant de leur propre passeport. Cette allocation, qui équivaut aujourd'hui à 95 euros, selon le taux de change au niveau des banques, est jugée insignifiante.

Les Algériens n'hésitent d'ailleurs pas à comparer le montant de l'allocation touristique avec celui alloué dans les pays voisins. Au Maroc, l'allocation touristique annuelle pour les voyages personnels s'élève, depuis janvier 2022, à 100'000 dirhams (près de 10'000 euros). En Tunisie, le montant de l'allocation touristique est fixé à 6000 dinars tunisiens par année civile (du 1er janvier au 31 décembre). Une somme qui équivaut à 1864 euros au change officiel.

Algérie : Le montant de l'allocation touristique en 2024

Depuis des années, les Algériens ne cessent de réclamer la revalorisation du montant de l'allocation touristique revalorisation. Cette revendication est même portée à chaque discussion de la Loi de finances par certains députés qui réclament une hausse de la somme en devises allouée aux Algériens dans le cadre de leurs voyages à l'étranger. Ces députés sont revenus à la charge en septembre dernier lors de l'adoption d'un projet de règlement relatif aux conditions d'autorisation, de constitution, d'agrément et d'exercice des bureaux de change.

Cependant, le gouvernement n'a pas répondu favorablement à cette demande de revalorisation de l'allocation touristique, puisque cette dernière ne figure pas dans le projet de Loi de finances 2024 présenté au Parlement et adopté fin décembre. Ce qui veut donc dire que le montant de l'allocation touristique en 2024 reste le même que celui en vigueur depuis 1997, c'est-à-dire l'équivalent en devise étrangère de la somme de 15'000 DZD, une seule fois par année.

Retour en haut
Share via
Copy link