Des informations ont circulé ce mardi 8 septembre sur la fermeture de toutes les agences d'Air Algérie à l’étranger. Certains médias ont rapporté ces informations en se basant sur des « sources bien informées », alors que d'autres ont cité « un communiqué d'Air Algérie ». Ces informations sont fausses, selon les sources d'Observ'Algérie.

Contrairement à ce qui a été avancé, les agences d'Air Algérie sont toujours ouvertes à l’étranger et aucune décision de fermeture n'a été prise par les responsables de la compagnie aérienne. Nos sources affirment qu'une fermeture d'agences d'Air Algérie serait synonyme de dépôt de bilan. Or, malgré sa situation financière, Air Algérie arrive à se maintenir en vie.

D'autre part, il faut souligner qu'une telle décision ne peut être prise sans que la compagnie communique officiellement. Quant au gouvernement qui a annoncé des mesures pour le transport aérien, il n'a communiqué aucun plan de restructuration de la compagnie nationale. D'ailleurs, lors du dernier Conseil des ministres, aucune décision dans le sens de réduire le nombre des agences d'Air Algérie n'a été prise.

Situation dramatique de la compagnie aérienne

Il faut dire que ces informations sont récurrentes ces dernières semaines, au vu de la situation désastreuse que traverse Air Algérie. La compagnie a subi de plein fouet la pandémie de coronavirus. Les répercussions de la crise sanitaire sont dramatiques pour Air Algérie. Le transporteur a subi 3 500 milliards de centimes de pertes. Ses activités sont à l'arrêt depuis la fermeture des frontières, le 17 mars passé.

À lire aussi :  Richesse mondiale : La part des 1 % les plus riches a augmenté en 2021, selon le rapport Global Wealth

Air Algérie continue de sombrer malgré les mesures d’allègement du confinement. Des dispositions qui n’ont pas eu d’effets positifs sur la compagnie du moment que les frontières sont restées fermées. Une fermeture qui a durement impacté l’entreprise, en particulier, et le secteur du transport, en général.