Alors que l’année 2020 a été marquée par la crise sanitaire qui a plombé le commerce international, l’Algérie s’est hissée à la première place des importateurs d’armes russes. L’Algérie a importé pour près de 2 milliards de dollars d’armes à partir de la fédération de Russie, selon le media russe rbc.ru

Ainsi, selon ce media, qui rapporte les statistiques annuelles du Service fédéral des douanes russes (FCS) publiés le 8 février, l’Algérie a pris la place de l’Egypte en tant que premier client de la Russie. Il faut signaler que l’Algérie occupe cette place alors que certaines livraisons d’armes ont été reportées en raison de la crise sanitaire.

Le vice-ministre russe de la Défense, Alexander Fomin avait déclaré, en décembre 2020, que « parmi les pays les plus touchés (par la pandémie, Ndlr) figuraient les principaux partenaires de la Russie dans le domaine de la coopération militaro-technique, à savoir l’Algérie, l’Égypte, l’Inde, la Chine et d’autres ». Ce qui a impacté les exportations d’armes russes. Ces dernières ont diminué vers la Chine, l’Égypte, l’Inde et la Turquie, selon les statistiques annuelles du Service fédéral des douanes russes.

L'Algérie client fidèle de la Russie

Il faut rappeler que le ministère algérien de la Défense nationale avait signé un contrat en vue d’acquérir 14 chasseurs de combat Sukhoï 57 de cinquième génération, et ce, le mois de novembre dernier. Un contrat qui avoisine les deux milliards de dollars, selon des médias spécialisés russes et américains.

Cela fait de l’Algérie le premier client étranger des nouveaux combattants du Kremlin après leur entrée en production en série en juillet 2019, selon le magazine américain Military Watch. L’Algérie est un client fidèle de l’armement russe. Et les Russes ne sont pas indifférents à cet intérêt algérien. D’ailleurs, ils sont toujours en quête de renforcer leurs ventes en Algérie. Comme en août 2020 quand la Russie proposait à l’Algérie un système de défense global contre les drones.

Lire aussi : L’Algérie poursuit sa course à l’armement