C’est une annonce qui fera certainement date dans l’histoire de l’Algérie. Le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane a affirmé que « L’Algérie peut atteindre la croissance des économies du G20 » et figurer ainsi parmi « les pays les plus développés au monde ». L’annonce a été faite en marge du vote par le Senat, le jeudi 25 novembre, du projet de la loi de finances 2022.

Après les députés de l’APN qui ont donné leur quitus la semaine dernière au projet de la Loi de finances 2022, présenté au Parlement par le gouvernement du Premier ministre Aïmene Benabderrahmane, c’est autour des membres de la Chambre haute (le Senat) de voter à l’unanimité la future loi de Finances qui entre désormais en vigueur à partir du 1er janvier 2022.

La Loi de finances 2022 définitivement adoptée

Réconforté par l’adoption  de cette Loi de finances par les sénateurs, le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane a tenu à remercier ces derniers en des termes très chaleureux. « En votant la Loi de finances 2022, vous avez validé la consécration des principes de la justice sociale, de l'égalité devant la loi, de la justice fiscale et de pérennité du budget de l'État », a déclaré, le jeudi 25 novembre, le Premier ministre à l'adresse des membres du Conseil de la nation.

À lire aussi :  Cannabis au Maroc : Les premières autorisations d'exercice ont été délivrées par l'ANRAC

S’exprimant devant les journalistes en marge de l’adoption de la Loi de finances, Aïmene Benabderrahmane a indiqué que « le vote de cette loi va libérer le gouvernement afin de travailler encore plus et je promets devant Dieu et le peuple que le gouvernement ne ménagera aucun effort afin de permettre à l’Algérie d’atteindre la meilleure place à tous les niveaux ».

« L’Algérie a tous les atouts pour atteindre la croissance économique du G20 », selon Aïmene Benabderrahmane

Dans ses déclarations aux journalistes, Aïmene Benabderrahmane est allé jusqu’à affirmer que « l’Algérie peut atteindre la croissance des économies du G20 ». En tenant une telle déclaration, le Premier ministre sait que cela va engendrer de nombreuses réactions. « Certains vont dire que c’est une utopie, mais pour moi c’est une réalité, car l’Algérie dispose de tous les atouts à commencer par les ressources humaines », explique-t-il.

« Nous avons des ressources humaines qui vont faire la différence dans le domaine économique auxquelles s’ajoutent les ressources naturelles que nous allons exploiter », ajoute le Premier ministre, qui estime que le vote de la nouvelle loi de finances « vient s'ajouter aux dispositions visant à asseoir des bases favorisant une croissance économique ».

À lire aussi :  La France exporte des produits de mauvaise qualité vers l'Algérie (Rapport)

Qu’est-ce que le G20 ?

Créé en 1999, le G20 réunit les 19 pays les plus développés au monde et l'Union européenne (UE). Les 19 pays membres sont : l'Afrique du Sud, l'Allemagne, l'Arabie Saoudite, l'Argentine, l'Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la Corée du Sud, les États-Unis, la France, l'Inde, l'Indonésie, l'Italie, le Japon, le Mexique, le Royaume-Uni, la Russie et la Turquie.

Le G20 représente 80 % du PIB mondial, 75 % du commerce international et 60 % de la population mondiale. Le G20 réunit régulièrement des chefs d’État, et organise de réunions ministérielles, ainsi que des groupes de travail, des groupes d'engagement et des événements spéciaux pour discuter de différentes questions économiques et financières internationales.