L'année 2021 est marquée par une inflation galopante et une chute vertigineuse de la valeur du dinar algérien, selon les chiffres de la Banque d’Algérie. L’inflation a atteint un record à près de deux chiffres à la fin du mois de novembre dernier alors que la valeur du dinar face aux principales devises étrangères sur le marché officiel a dégringolé de plus de 10 %.

Intervenant à l'occasion d'une rencontre tenue le 21 décembre à Alger avec les banques et établissements financiers du pays, le gouverneur de la Banque d'Algérie (BA), Rostom Fadhli, a indiqué que le taux d'inflation établi en octobre dernier était de 9,2 %, soit une hausse de 6 points en une année. Un taux qui reflète la hausse des prix des produits alimentaires, a-t-il précisé.

Le taux d'inflation a atteint un record historique de 9,2 %

Avec une hausse de 6 points en 10 mois, l’Algérie enregistre ainsi un niveau record de l'inflation, dont le taux oscillait jusque-là entre 3 % et 4 % par année.

Une inflation largement ressentie par les ménages qui font fasse depuis le début de l’année à une hausse vertigineuse des prix de tous les produits, avec parfois une majoration dépassant 100 % pour certains produits de consommation.

« Cette évolution reflète la forte hausse des prix des biens alimentaires, passant de 1,8 % en octobre 2020 à 14,4 % en octobre 2021, en lien avec la forte croissance des prix des produits agricoles frais, qui ont inscrit une évolution de 16,5 % en octobre 2021, contre 1,9 % le même mois de l'année écoulée », explique le gouverneur de la Banque d'Algérie, cité par l’APS.

À lire aussi :  Tebboune relance un mégaprojet de Cevital bloqué au temps de Bouteflika

La valeur de dinar a baissé de 6,21 % face au dollar US et de 10,38 % face à l’euro

Alors que l’inflation a atteint une hausse record, la valeur du dinar algérien a connu une chute vertigineuse durant les dix premiers mois de n’année en cours.

En effet, selon le gouverneur de la Banque d’Algérie, « le dinar algérien s'est déprécié durant les dix premiers mois de l’année en cours de 6,21 % contre le dollar américain par rapport à la même période de l'année précédente, où les cours enregistrés étaient de 134,7387 USD/DZD en 2021 et de 126,3681 USD/DZD en 2020 ».

Le dinar algérien face au dollar US

En termes de variation de fin de période, « le dinar algérien vis-à-vis du dollar américain a connu une dépréciation de 6,86 % passant de 129,1328 USD/DZD à fin novembre 2020 à 138,6286 USD/DZD à fin novembre 2021, et une dépréciation de 4,69 % entre fin novembre 2021 et fin 2020 où le cours enregistré était de 132,1319 USD/DZD », précise-t-il.

Le dinar algérien face à l'euro

Face à l’euro, « le dinar algérien s'est déprécié de 10,38 % en termes de moyenne des 11 premiers mois de 2021 par rapport à la même période de l'année précédente, où les cours enregistrés sont de 160,0275 EUR/DZD en 2021 et de 143,4207 EUR/DZD en 2020 », explique le gouverneur de la BA.

À lire aussi :  Tebboune relance un mégaprojet de Cevital bloqué au temps de Bouteflika

« En termes de variation de fin de période, le dinar algérien vis-à-vis de l'euro a connu une dépréciation de 1,69 % passant de 154,3977 EUR/DZD à fin novembre 2020 à 157,0593 EUR/DZD à fin novembre 2021, et une appréciation de 3,4 % entre fin novembre 2021 et fin 2020 où le cours s'est établi à 162,4034 EUR/DZD », ajoute-il enfin.