L'Algérie, qui a fait face à d'importants feux de forêt durant l'été 2021, avait annoncé l'acquisition de 4 bombardiers d'eau de fabrication russe. Une annonce qui avait suscité un grand soulagement chez les Algériens en raison de l'absence de ce type d'appareils dans la lutte contre les incendies en Algérie. Mais l'arrivée de ces bombardiers d'eau n'aura pas lieu durant l'été en cours, a indiqué mercredi 15 juin le ministre algérien de l'Intérieur Kamel Beldjoud.

Les Algériens redoutent le retour du scénario catastrophe de l'été 2021, avec les gigantesques incendies de forêt qui ont touché le nord du pays, notamment la région de Kabylie, qui a connu un bilan macabre, avec des dizaines de morts, de blessés et d'importants dégâts matériels.

Ces derniers jours, plusieurs incendies ont été signalés au niveau de certaines wilayas, à l'instar de Skikda, où ces feux ont causé la mort de deux personnes. Les autorités algériennes ont déjà mis en place un plan anti-incendie en interdisant notamment la production du charbon de bois au niveau des forêts du pays durant cette saison estivale. Les services en charge de la lutte contre les feux de forêt, à l'instar de la Protection civile et des Conservations des forêts, ont également mis des moyens pour la prévention et la lutte contre les feux.

À lire aussi :  Affaire Future Gate : Voici le sort de Numidia Lezoul et des autres influenceurs

L'Algérie affrète 6 bombardiers d'eau pour l'été 2022

En parlant de moyens, tout le monde ne cesse d'évoquer la nécessité d'acquérir des canadairs et autres avions de lutte contre les feux. Ce serait le seul moyen pour venir à bout de certains incendies en forêt et éviter de revivre le cauchemar de l'été 2021, expliquent les spécialistes.

À ce propos, les autorités algériennes ont annoncé, en août 2021, l'achat de 4 bombardiers d'eau russes pour renforcer les moyens de lutte contre les feux de forêt. Mais à l'approche de l'été et au moment où les Algériens attendent l'arrivée de ces appareils, voila que la directrice de la Protection de la flore et de la faune à la Direction générale des Forêts (DGF), Ilhem Kabouya, annonce le 16 mai dernier que l'Algérie va finalement affréter 6 avions bombardiers d'eau « pour les mois de juillet et août prochains ».

L'Algérie confirme l'acquisition de 4 bombardiers d'eau russes

Est-ce que cela veut dire que l'Algérie a renoncé à l'achat des 4 avions bombardiers d'eau ? La réponse est non, d'après le ministre de l'Intérieur, Kamel Beldjoud, qui a annoncé, le mercredi 15 juin, que l'Algérie va bel et bien acquérir ces bombardiers d'eau. En effet, en marge de la cérémonie de la réception à l'aéroport d'Alger d'un avion bombardier d'eau affrété auprès de la Russie, le ministre a confirmé l'achat de 4 appareils similaires.

À lire aussi :  Angleterre : Un club de football ouvre des salles de prière durant les matchs

Tout en précisant que le bombardier d'eau russe arrivé mercredi soir à Alger est « affrété pour une période de 3 mois, soit à partir du 15 juin au 15 septembre prochain », le ministre a confirmé l'acquisition de 4 canadairs du modèle Berieve BE 200. « La commande a été passée d'une manière officielle et on attend qu'un des quatre bombardiers arrive en Algérie vers la fin du mois de décembre prochain. Quant aux trois autres, ils seront livrés au cours du premier trimestre de l'année [2023] », a-t-il affirmé dans une déclaration à l'agence de presse nationale APS.