Hyundai va fabriquer 5 modèles de véhicules en Algérie

Le constructeur automobile sud-coréen Hyundai va fabriquer des véhicules en Algérie. C'est ce que des responsables de la marque ont fait savoir lors de leur rencontre avec le ministre de l'Industrie et de la production pharmaceutique, Ali Aoun, qui les a reçus, lundi 8 juillet, au siège de son département. L'implantation de l'usine Hyundai en Algérie sera effectuée conformément aux normes internationales de la société, ont-ils précisé, selon un communiqué du ministère algérien de l'Industrie.

« Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique du ministère de l’Industrie et de la Production pharmaceutique pour la relance de l’activité d’industrie automobile, le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, M. Ali Aoun, a reçu, lundi 8 juillet, une délégation comprenant de grands responsables de la compagnie Hyundai et de l’Entreprise commerciale omanaise (OTE Group), en vue de présenter le projet de fabrication automobile de la marque Hyundai en Algérie », a, en effet, affirmé le département de Ali Aoun dans son communiqué.

Le responsable de Hyundai de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), Tarek Mossab, a présenté un exposé détaillé du projet de la marque sud-coréenne, non sans préciser que le projet va entrer « dans le cadre de la politique du gouvernement, visant à créer une véritable industrie automobile, avec la réalisation d'un taux d'intégration considérable ».

Économie Gaz : Les exportations de l'Algérie vers l'Espagne en hausse

Hyundai compte fabriquer 3 véhicules touristiques et 2 utilitaires en Algérie

Dans le même ordre d'idées, le responsable de Hyundai et ses accompagnateurs n'ont pas manqué de signaler la volonté de leur direction de concevoir, dès le départ, une ligne de construction de carrosseries et d'une autre de peinture automobile. En tout, Hyundai compte fabriquer 5 modèles de véhicules en Algérie, dont 3 véhicules touristiques et autres de type utilitaire.

« Les responsables de la société ont exprimé leur disposition à mettre en place une usine conformément aux normes internationales de la société. La conception du projet prendra en compte dès le départ la création d’une ligne de construction de carrosseries et d’une ligne de peinture automobile. Trois modèles de voitures touristiques de la marque Hyundai seront produits également, en plus de deux types de véhicules utilitaires, voire même des véhicules électriques », a ajouté le communiqué du ministère de l'Industrie.

Le même communiqué a également évoqué la question du foncier industriel à mettre à la disposition du constructeur automobile sud-coréen. À ce propos, Ali Aoun a fait part de « la nécessité d'accélérer l'enregistrement sur la plateforme numérique dédiée à cet effet dans les plus brefs délais, à l'effet de concrétiser ce projet ».


Vous aimez cet article ? Partagez !