Air Algérie ne désespère pas de louer de nouveaux avions

La compagnie aérienne nationale Air Algérie veut toujours renforcer sa flotte par l’affrètement d’avions en attendant la livraison des 15 autres appareils commandés auprès de Boeing et Airbus. En effet, après l’infructuosité du premier appel d’offres portant l'acquisition de 10 avions par le moyen du leasing opérationnel, Air Algérie a lancé, dimanche 30 juillet,  une nouvelle consultation internationale.

Afin de satisfaire la forte demande de ses clients sur les vols internationaux, notamment durant la saison estivale, et dans le but d’augmenter le nombre de dessertes et accélérer son développement notamment en Afrique et en Europe, la compagnie aérienne Air Algérie a décidé de renforcer sa flotte en optant pour l'affrètement de nouveaux avions. Un avis d'appel d'offres international pour l'acquisition de 10 appareils sous forme de leasing pour 5 ans a été lancé à cet effet, en avril dernier.

Cependant, l’opération de l’affrètement de 10 avions par Air Algérie a connu une mauvaise issue. En effet, dans un avis rendu public le 10 juillet, sur son site, la compagnie Air Algérie a annoncé l’infructuosité du dit marché. Cela veut dire qu’aucun soumissionnaire n’a réussi à répondre aux exigences du cahier des charges de la compagnie Air Algérie concernant l’appel d’offres pour l’affrètement de 10 avions.

Économie Ministre des Finances : L'Algérie deviendra un pays émergent dans 3 ans à cette condition

Air Algérie lance une nouvelle consultation internationale pour l'acquisition de 10 avions par leasing

Malgré l’échec de ce premier appel d’offres, Air Algérie ne désespère toujours pas de louer de nouveaux appareils. En effet, la compagnie aérienne nationale a lancé une nouvelle consultation internationale. Selon le nouvel avis d’appel d’offres rendu public dimanche 30 juillet par Air Algérie, cette dernière indique qu’elle lance une consultation internationale ayant pour objet le « Leasing opérationnel (Dry lease) d’une flotte pouvant atteindre dix avions », dont six gros porteurs et quatre moyens porteurs.

Pour ce qui est des gros porteurs, Air Algérie cherche 6 modèles A330-200/300 (moteurs GE) et/ou A330-900. S’agissant des moyens porteurs, la compagnie aérienne veut 4 modèles B737-800 et/ou B737-900ER et/ou B737-9 Max. « La présente Consultation Internationale s’adresse exclusivement aux Sociétés de Leasing, Compagnies aériennes et Constructeurs disposant des droits, agréments, certificats ou autorisations régissant l’activité Leasing opérationnel d’aéronefs », précise Air Algérie, qui explique que « les candidats éligibles peuvent soumissionner pour un ou plusieurs avions et pour chaque type de flotte ». La date limite de réception des offres est fixée au 15 septembre 2023, selon Air Algérie.


Vous aimez cet article ? Partagez !