Les touristes ont dépensé plus de 1 milliard de $ en Algérie : Mais d'où vient ce chiffre ?

L'Algérie a accueilli 800'000 touristes étrangers durant le premier trimestre 2024. C'est ce qui ressort de l'intervention du ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Mokhtar Didouche, qui participait mardi au Forum du quotidien gouvernemental El Moudjahid. C'est énorme pour un pays que les étrangers boudent depuis notamment la détérioration de la situation économique du pays à la fin des années 80 et de la situation sécuritaire au début des années 90.

Mokhtar Didouche semble conscient de l'énormité des chiffres présentés lors de cette rencontre. « Nous sommes en train de recevoir un flux extraordinaire. Au premier trimestre 2024, 800'000 touristes étrangers ont déjà visité l'Algérie », a déclaré le ministre qui insistait qu'il s'agit de touristes étrangers et non pas des membres de la diaspora algérienne, comme on a l'habitude voir dans le pays.

S'il est satisfait de ces chiffres, le membre du gouvernement est surtout ravi du changement que l'image de l'Algérie a connu auprès de l'opinion internationale. « C’est rassurant et ce qui nous rassure le plus, c’est que désormais l’opinion internationale s’est fait une autre idée de l’image de l’Algérie », a-t-il martelé devant l'assistance composée principalement de journalistes de la presse nationale.

Économie Ministre des Finances : L'Algérie deviendra un pays émergent dans 3 ans à cette condition

2,2 millions de touristes étrangers ont visité l'Algérie en 2023

Mokhtar Didouche a défendu dans son intervention la démarche du gouvernement qui, selon lui, a permis le retour en force des touristes étrangers. « Toute cette stratégie que nous avons mise en place a commencé à donner ses fruits et actuellement, le tourisme reprend des couleurs », a-t-il estimé, donnant des chiffres très instructifs sur le flux touristique en Algérie.

« Nous avons enregistré un afflux de 3,3 millions de touristes, dont 2,2 millions de touristes étrangers et 1,1 million de touristes qui proviennent de notre communauté nationale à l’étranger », a fait savoir le ministre qui faisait le bilan de son secteur pour l'année 2023, précisant que ce sont des chiffres qui proviennent de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) sur la base de ce qui a été enregistré comme entrées aux frontières. « C'est un chiffre que nous n’avons pas enregistré depuis plus de 20 ans, et ce, grâce à la politique que nous sommes en train d’effectuer, cahin-caha, mais nous savons où nous allons », se réjouit-il.

Des entrées en devises estimées à 1,6 milliard de dollars dans le secteur touristique

Dans ce sens, il a rappelé le rôle du Schéma directeur d'aménagement touristique (SDAT) 2030 dans la hausse du nombre de touristes visitant l'Algérie. Un schéma qui s'appuie sur cinq dynamiques de développement touristiques, à savoir l'investissement, l'amélioration des services, la promotion, le développement des infrastructures de communication et la mise en place d'un cadre juridique solide pour la gestion du secteur.

C'est aussi une stratégie qui a fait entrer de la devise en Algérie. De plus en plus de devises, en fait, puisque l'année 2023 a vu l'entrée de pas moins de 1,6 milliard de dollars, estime le ministre du Tourisme. Un chiffre calculé sur la base des normes établies par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) qui estime qu'un touriste dépense en moyenne 500 dollars par séjour. Et si l'on multiplie le chiffre de 3,3 millions de touristes par 500 dollars, l'on trouvera la somme de 1,6 milliard de dollars. Dans ce calcul, même les 1,1 million de touristes de la diaspora ont été comptabilisés.

Économie Algérie : Les prix des cigarettes fixés par le gouvernement


Vous aimez cet article ? Partagez !