La Belgique a mis à jour le 10 septembre ses conditions de voyage, après un assouplissement long de plusieurs mois. Suite à la hausse des hospitalisations à Bruxelles, les autorités de la capitale belge ont décidé de durcir les mesures concernant les voyageurs non vaccinés.


En effet, à partir du 17 septembre, les voyageurs non vaccinés en provenance de pays classés dans la liste rouge à destination de la Belgique devront à nouveau observer une quarantaine à leur arrivée à Bruxelles.

« Les voyageurs des pays en zone rouge, incluant le Maroc, qui souhaiteront se rendre sur le territoire bruxellois devront, à partir du 17 septembre, dès lors qu’ils ne sont pas vaccinés ou en possession d’un certificat de rétablissement, respecter une quarantaine obligatoire de 10 jours », indique un communiqué de la Commission Communautaire Commune à Bruxelles (COCOM).

10 jours de quarantaine à Bruxelles pour les non-vaccinés en provenance du Maroc

Toutefois, la quarantaine pourra être raccourcie, si la personne présente au 7e jour un test PCR négatif, test obligatoire au niveau national au 1er et 7e jour d’arrivée en Belgique, précise la même source.

Pour rappel, les personnes vaccinées en provenance du Maroc n’auront à se soumettre qu’aux tests du premier et du septième jour. Il existe une série d’exceptions au niveau national pour des situations qui exemptent de quarantaine.

À lire aussi :  Reprise des vols à l'aéroport de Montpellier

La COCOM rappelle l'importance pour toutes les personnes arrivant en Belgique de remplir correctement le formulaire PLF ("Passenger Locator Form" = formulaire de localisation du passager) afin de permettre un suivi correct.