Le Canada fait face à une pénurie sans précédent du personnel soignant. Il manque à court terme 4'000 infirmiers dans le réseau de santé. D’ici cinq ans, ce nombre grimpera à 28'000, selon le journal canadien La Presse, du 9 septembre dernier, citant le cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé.


Face à cette pénurie, le Canada ouvre la porte aux infirmiers formés à l’étranger, dont l’Algérie. Les infirmiers et infirmières diplômés en Algérie et dans d’autres pays d’Afrique sont sollicités pour prêter main-forte au personnel, affirme ce 29 septembre l’Ambassade du Canada à Alger.

En effet, l’Ambassade a indiqué dans un communiqué publié sur sa page Facebook, que la Direction des Services d’Immigration du Québec organisera ce jeudi 30 septembre, un webinaire spécialement alloué aux infirmiers du pays du Maghreb en l’occurrence L’Algérie, le Maroc, Tunisie ainsi que le Cameroun.

Les personnes concernées doivent remplir un formulaire, puis seront invitées à assister un webinaire organisé demain jeudi 30 septembre 2021 à 18 h 30 (heure d'Algérie, du Cameroun, du Maroc et de la Tunisie).

Ce webinaire s’adresse aux personnes professionnelles détenant :

  • Un diplôme d’études supérieures en soins infirmiers en Algérie, au Cameroun, au Maroc ou en Tunisie;
  • Au moins une année d’expérience dans un établissement de soins de santé, dont six mois en médecine-chirurgie effectués au cours des quatre dernières années.
  • « Votre domaine de pratique est les soins infirmiers, vous avez un niveau avancé de français et vous souhaitez vous établir dans une des régions ciblées au Québec? Participez à ce webinaire organisé par la Direction des services d’immigration a Rabat pour en savoir plus », indique le média arabophone Echorouk.