Le ministère des Transports a annoncé, le lundi 18 octobre 2021, le renforcement du programme des vols de la compagnie aérienne Air Algérie. Une nouvelle destination a été rajoutée au dit programme. Il s'agit de Montréal qui sera desservie désormais par la compagnie aérienne algérienne. La même source annonce également deux nouveaux vols vers la Tunisie.

Bonne nouvelle pour les ressortissants algériens établis au Canada. Ces derniers peuvent, à partir du 26 octobre prochain, voyager de ce pays vers l'Algérie via un vol direct. Il faut dire que ces ressortissants ont vécu un calvaire depuis la fermeture des frontières à cause du coronavirus du fait qu'ils étaient dans l'obligation de faire une escale dans un des aéroports européens avant de regagner Alger.

Les autorités algériennes ont en effet décidé d'ajouter cette destination au programme de la compagnie aérienne, Air Algérie. Selon le ministère des Transports, qui a fait cette annonce lundi, Air Algérie effectuera trois vols Alger- Montréal-Alger par semaine.

Deux vols supplémentaires vers la Tunisie

Par ailleurs, la même source indique que Air Algérie passera à trois vols par semaine de et vers la Tunisie. Autrement dit, cette ligne a été renforcée avec deux nouvelles liaisons hebdomadaires. Avec ces nouveaux vols, indique le ministère des Transports, le nombre des liaisons hebdomadaires passe à 49. En vertu du principe de réciprocité, les compagnies aériennes étrangères exerçant en Algérie vont assurer le même nombre de vols par semaine. Le nombre total des vols entre l'Algérie et les pays étrangers desservis passe ainsi à 98 dessertes.

À lire aussi :  L'allocation touristique repart à la hausse en Algérie

Il est à noter que dix pays sont desservis actuellement. Il s'agit de la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Turquie, la Tunisie, la Russie, le Royaume-Uni, les Émirats arabes et le Canada. Avec le net recul du coronavirus enregistré depuis quelques jours en Algérie et à travers le monde, les autorités vont certainement ajouter d'autres liaisons ou pourquoi pas procéder à l'ouverture complète des frontières.