L’Algérie est classée à la 163e place sur 195 pays dans le rapport annuel de Global Health Security (GHS). Elle obtient un indice de 26,2 sur 100. Selon ce rapport, l’Algérie ne pourra pas faire face à de nouvelles épidémies. En effet, selon l'indice GHS, qui représente une mesure de préparation à diverses urgences et problèmes de santé, l’Algérie fait partie des pays qui manquent de capacités, ce qui entrave leur aptitude à répondre efficacement au Covid-19 et réduit leur préparation aux futures menaces d’épidémie et de pandémie.  

Le rapport annuel de Global Health Security (GHS) révèle que l’Algérie fait partie des pays qui peuvent « retomber dans le cycle de panique et de négligence qui durera des décennies avec un risque grave de futures menaces inévitables pour la santé publique ». Ainsi, en ce qui concerne la prévention, l’Algérie obtient un indice très faible. Elle obtient également un très faible indice en ce qui concerne le diagnostic du Covid-19. Tandis que dans la catégorie « enquêtes fondées sur des cas », l’Algérie n'a obtenu aucun point, indique le même rapport.

Rapport de Global Health Security - carte

Rapport de Global Health Security - carte

Par ailleurs, en ce qui concerne l'évaluation du système de santé, l’Algérie est classée au 151e rang au niveau mondial. Quant à la planification, la préparation et la réponse aux urgences le pays a obtenu 38,1 points et classé à la 141 place mondiale. En termes de risque lié aux questions socio-économiques et prise en charge des catégories vulnérables, l’Algérie obtient la 128e place avec 50 points.

Il faut signaler que le rapport révèle que tous les pays restent dangereusement mal préparés pour faire face aux futures menaces épidémies et de pandémies. Le rapport souligne également que 90 pays sur 195 n'ont pas pleinement rempli leurs engagements de contribuer à l'OMS. L'indice GHS est mis en place par la Nuclear Threat initiative, Economist Impact et le John Hopkins center for Health Security de la Bloomberg School of Public Health. Dans ce dernier rapport, les États-Unis arrivent en pole position avec un total de 76 points sur 100.