Les manifestations de joie après la victoire de l'équipe d’Algérie en finale de la Coupe arabe 2021 continuent d'alimenter le débat en France. Beaucoup de politiciens ont affiché leur désapprobation quant à ce genre défilés et de manifestations publiques. D'autres ont signalé que ces célébrations ont connu nombre de débordements. C'est le cas à Toulouse, où un Algérien a mis le feu à des poubelles au quartier de Bagatelle.

La justice qui s'est saisi du dossier du supporteur après qu'il ait été identifié l'a condamné, le jeudi 23 décembre, à 6 mois de prison. Les policiers ont interpellé le jeune, âgé de 17 ans, identifié en train de mettre le feu à des poubelles place Anthonioz-de-Gaulle peu après la fin du match Tunisie-Algérie.

Le jeune Algérien a été relâché dimanche avec une convocation devant le juge des enfants où il est attendu au mois de mars. Poursuivant leur enquête en travaillant sur les images des caméras de vidéosurveillance de la ville de Toulouse, les policiers ont identifié un autre suspect.

Le nouveau suspect, âgé de 18 ans, est connu des services de police. Il a été retrouvé, arrêté et placé en garde à vue. Après avoir été confronté aux images des dégradations des poubelles, le jeune supporter algérien a reconnu les faits qui lui ont été reprochés. Il allait être présenter dans une audience dite de plaider-coupable.

Le parquet s'est alors rendu compte que le suspect a un long passé judiciaire derrière lui. Le prévenu a donc été présenté avec une autre procédure le 23 décembre devant le tribunal correctionnel de Toulouse et condamné à 6 mois de prison avec mandat de dépôt, malgré le plaidoyer de son avocat qui a tout de même réussi à réduire sa peine de 3 mois. Le parquet avait requis 9 mois de détention.