Un jeune ressortissant algérien a été mortellement poignardé dans la soirée du mardi 28 décembre dernier à Paris, en France. Selon les différentes sources médiatiques françaises qui ont rapporté l'information le lendemain, la victime a été prise à partie par six personnes cagoulées.

La presse française a fait état, mercredi 29 décembre 2021, du meurtre survenu la veille d'un jeune algérien de 24 ans dans le 13e arrondissement de Paris, quai Panhard-et-Levassor. Il s'est avéré, indique le journal le Parisien, que la victime était un Algérien répondant au nom de Eddine.

Celui-ci a été surpris par ses agresseurs au niveau du quai Panhard-et-Levassor, à la Bibliothèque François-Mitterrand, précise la même source. Parmi les auteurs de l'horrible crime, trois d'entre eux étaient arrivés à bord d'un véhicule. Les trois autres poursuivaient le jeune homme à pied. Après l'avoir rattrapé, les agresseurs qui agissaient à visage couvert se jetèrent sur lui en le rouant de coups. L'un d'eux a fait usage d'un couteau avec lequel il a porté plusieurs coups au ressortissant algérien qui a été laissé pour mort sur place.

Après leur forfait, les six acolytes ont pris la fuite, comme ils étaient arrivés. Trois à bord d'une voiture et les trois autres en courant. Eddine avait survécu à l'agression. Il a été transporté en urgence à l'hôpital où il a finalement succombé à ses blessures dans la même nuit. Les éléments des services de sécurité, qui ont envahi les lieux, ont vite lancé les recherches afin de tenter de trouver les auteurs de ce meurtre, qui a jeté l'émoi sur la ville parisienne. En vain. Les six criminels se sont évaporés dans la nature. Une enquête a été cependant ouverte par la brigade criminelle. Selon la presse française, il s'agirait d'une rixe entre jeunes qui a mal tourné.