Près de 6 ans après sa fermeture pour des raisons sécuritaires, le Consulat général d'Algérie à Tripoli a rouvert ses portes le dimanche 9 janvier, au grand soulagement des ressortissants algériens établis en Libye.

Les autorités algériennes ont donc décidé de rouvrir le Consulat général d'Algérie à Tripoli, près de 6 années après sa fermeture en mai 2016 pour des raisons sécuritaires. En effet, devant la multiplication des attaques visant les représentations diplomatiques de nombreux pays en Libye, l'Algérie avait pris la décision extrême de fermer son ambassade et son consulat général dans la capitale libyenne.

Dans un communiqué publié le 16 mai 2016, le ministère algérien des Affaires étrangères, qui avait justifié cette fermeture à la suite « des menaces faisant état d'une attaque terroriste contre les locaux abritant les diplomates et agents consulaires algériens » avait précisé que cette fermeture était « à titre préventif » et « temporaire ». Mais au fil du temps et face à la dégradation de la situation sécuritaire en Libye, les autorités algériennes ont été contraintes de prolonger cette fermeture.

Le Consulat d'Algérie à Tripoli rouvre ses portes près de 6 ans après sa fermeture

Une fermeture qui a finalement duré près de 6 ans avant que les autorités algériennes ne décident, le 9 janvier 2022, enfin de rouvrir le siège du Consulat d'Algérie à Tripoli. Une réouverture qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur d'Algérie en Libye, Slimane Chenine, du Consul général Aïssa Romani et de représentants de la communauté algérienne établie en Libye, d'après ce qu'a rapporté l'agence algérienne de presse.

À lire aussi :  Relations franco-algériennes : L'association France-Algérie plaide pour un nouveau départ en 2022

« Cette étape importante s'inscrit dans le cadre de la concrétisation de l'engagement des autorités algériennes à prendre en charge au mieux la communauté nationale établie à l'étranger », indique la même source.

La réouverture du consulat d'Algérie à Tripoli « s'inscrit également dans le cadre du renforcement des relations de coopération entre les deux pays et de la consolidation des liens fraternels et de la communication entre les deux peuples frères », ajoute l'APS.