La représentation de l’Union européenne (UE) en Algérie propose une formation au profit des universitaires algériens pour une période de six mois au sein de sa section politique. Cette formation sous forme d’un stage de 6 mois financé par l’UE est destinée essentiellement aux universitaires algériens intéressés par les relations internationales.

Dans un communiqué publié le 23 janvier sur sa page Facebook, la représentation de l’Union européenne (UE) en Algérie a détaillé les modalités de cette formation, sous forme d’un stage de 6 mois à partir d’avril 2022, destinée aux jeunes diplômés universitaires algériens et dont la date limite de soumission des candidatures est fixée pour le 6 février 2022.

« Vous êtes jeune diplômé(e) intéressé(e) par les relations internationales ? Et vous souhaitez en savoir plus sur le travail de la mission diplomatique de l'UE en Algérie ? La délégation de l'Union européenne en Algérie  vous propose un stage financé pour une durée de 6 mois au sein de sa section politique », écrit la représentation de l’UE en Algérie dont les détails de la formation sont à consulter sur https://cutt.ly/NIVdJoy.

Les principales missions des futurs stagiaires algériens

La formation organisée par la section politique de l’UE en Algérie sous l’égide de son siège à Bruxelles permettra de coordonner les positions et partager des informations sur les développements politiques, sécuritaires et économiques, ainsi que sur les questions de migration et de droits de l'homme, selon le site de la représentation de l’UE en Algérie.

À lire aussi :  Guerre d'Algérie : révélations sur les prisons de Normandie

Cette formation portera également sur une série d'initiatives de diplomatie publique, sur des questions telles que la culture, le changement climatique, le commerce et les affaires économiques, précise-t-on. Les tâches principales des futurs stagiaires tournent autour des volets suivants :

  • Suivre et contribuer à l'analyse des développements politiques, sécuritaires, économiques et migratoires en Algérie
  • Soutenir la préparation et le compte rendu des réunions tenues par la délégation de l'UE avec les ambassades des États membres de l'UE, les parties prenantes algériennes, la communauté diplomatique, la société civile, etc.
  • Mise à jour des bases de données internes et des documents de synthèse
  • Aider à la préparation d'initiatives de diplomatie publique, au besoin

Les qualifications requises pour postuler à la formation de l'UE

  • Diplôme universitaire dans un domaine pertinent (science politique, relations internationales, droit, études du développement, économie ou similaire).
  • La capacité de travailler dans un environnement stressant avec des priorités qui changent fréquemment.
  • Maîtrise du français et de l'anglais écrits/parlés (niveau B2 minimum).
  • La maîtrise de la langue arabe serait un plus.

Les candidats intéressés doivent postuler à l'adresse e-mail : [email protected], le dossier comporte un CV détaillé, une lettre de motivation et un formulaire de demande à télécharger sur le site.