Le président du Conseil d’administration du réseau qatari beIN Sports et patron du Paris Saint-Germain (PSG) Nasser Al-Khelaifi a effectué, mardi 8 février, une visite de courtoisie en Algérie. Al-Khelaifi qui est également président de Qatar Sports Investments, a été reçu à l'occasion par le chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune, a indiqué un communiqué de la présidence.  

« Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a reçu, mardi à Alger, M. Nasser Al-Khelaifi, président du Conseil d’administration du réseau qatari  "beIN Sports" et président de Qatar Sports Investments, qui effectue une visite de courtoisie en Algérie », a indiqué en effet le communiqué.

Selon la même source, « cette visite devrait ouvrir des perspectives de la coopération bilatérale dans le domaine sportif, notamment l’ouverture d’une branche du réseau "beIN Sports" en Algérie qui s’apprête à organiser les jeux méditerranéens durant l’été 2022 à Oran ». Ainsi, il n'est donc pas à écarter que le groupe qatari assure la couverture de cet événement sportif et à long terme ouvrir carrément un bureau permanent en Algérie. Nasser Al-Khelaifi n'est pas contre cette perspective.

Vers l'installation de beIN Sports en Algérie

S'exprimant à l'issue de son entrevue avec le chef de l'Etat, le président du Conseil d’administration du réseau qatari beIN Sports a affirmé, en effet, que sa visite pourrait être le début d'une coopération de l'Algérie avec la société qu'il préside. « J'ai été honoré de rencontrer le président de la République dans un climat excellent et fructueux. Si Dieu le veut ça sera le début de relations communes avec les sociétés beIN Sports ».

Ainsi après avoir mis le paquet pour la mise à niveau des différentes structures qui accueilleront la compétition et les participants, l'Algérie semble mettre le cap sur la couverture médiatique des jeux méditerranéens. beIN Sports, qui veut décidément s'assurer les droits de la diffusion de l'événement, prendra certainement en charge ce volet.