Une nouvelle édition de l'émission Koh-Lanta va être lancée le 22 février prochain. 24 candidats sont en lice pour cette nouvelle aventure. Parmi eux figure un Algérien. Il s'agit de Fouzi Ould-Bouamama. Âgé de 28 ans et directeur financier d'un grand festival d'humour, ce dernier ne compte pas faire de la figuration.

Koh-Lanta est une émission de divertissement et d'aventure diffusée en France, durant laquelle des candidats se retrouvent sur une île déserte, livrés à eux-mêmes dans des conditions difficiles. Ils doivent survivre, se débrouiller et tenter d'aller au bout en réussissant une série d'épreuves. Ce n'est cependant pas tout le monde qui tient le coup. Des candidats échouent et quittent le jeu au fil des jours. Le dernier à résister aux épreuves est déclaré vainqueur.

L'émission Koh-Lanta a été lancée en 2001 et a connu des hauts et des bas. La saison 2021 a été marquée par des scandales de tricherie. Elle veut désormais repartir de bon pied cette saison. Baptisée Le Totem maudit, la nouvelle saison sera lancée le 22 février prochain avec des nouveautés comme l'a expliqué la production de l'émission.

Fouzi Ould-Bouamama veut aller au bout de l'aventure Koh-Lanta

24 candidats sont en lice pour cette saison 2022 de Koh-Lanta. 12 hommes et 12 femmes. Parmi les aventuriers figure un Algérien : Fouzi Ould-Bouamama. Âgé de 28 ans, il est directeur financier d'un festival d'humour, comme l'a présenté le magazine français en ligne Pure People qui a dressé les portraits des 24 participants aux épreuves cette année.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

« Fouzi est ultra positif et cela lui a permis de surmonter les peines de la vie, notamment la perte de sa maman. Depuis, il n'a plus qu'un but, donner le sourire à sa famille », écrit le magazine. « En participant à Koh-Lanta, il rend un bel hommage à sa maman disparue. En effet, c'était son rêve à elle. Fouzi veut être le héros de ses proches. Et quand il a décidé quelque chose, rien ne l'arrête », ajoute le magazine Pure People.

C'est dire que cet Algérien ne prend pas part à cette saison de Koh-Lanta pour « jouer ». Il ambitionne d'aller au bout de l'aventure et de gagner l'épreuve.