La compagnie aérienne française ASL Airlines a dévoilé, dimanche 20 février, son programme de vols entre l'Algérie et la France durant le mois de mars 2022. En tous 33 liaisons sont au menu de la compagnie au départ de l'aéroport d'Alger et de Bejaïa vers Paris, Lyon et Lille. 

La compagnie aérienne ASL Airlines poursuit ses liaisons aériennes habituelles entre l'Algérie et la France. Pour le mois de février en cours, elle avait programmé une quarantaine de vols entre l'Algérie et la France. La majorité de ces vols était prévue entre Paris et Alger, avec pas moins de 20 vols. La compagnie française avait également programmé 12 dessertes entre Alger et la ville de Lyon et 6 autres au départ d'Alger vers la ville de Lille en plus de deux vols Bejaïa-Paris et un autre Annaba-Paris.

Programme d'ASL Airlines pour la fin du mois de février

Pour le mois de février, la compagnie ASL Airlines va encore assurer des vols selon ce programme :

  • Alger-Paris : 21, 24, 25, 26, 27 et 28 février
  • Alger-Lyon :  21, 25, 27 et 28 février

La compagnie continuera aussi à desservir les deux pays durant le mois de mars prochain. Son représentant commercial officiel en Algérie, Soleil voyage, a dévoilé le programme de vols du transporteur français pour le mois prochain. La compagnie prévoit, selon ce planning, 33 vols dont la grande majorité est prévue pour la ligne Alger-Paris avec 18 dessertes. 11 liaisons sont en outre programmées entre Alger et la ville de Lyon, contre trois entre Alger et Lille. La compagnie compte également desservir la ligne Bejaïa-Paris avec deux vols durant ce mois de mars.

À lire aussi :  Le tourisme halal et les hôtels muslim-friendly : Un concept en expansion dans les pays européens

Le programme d'ASL Airlines pour le mois de mars 2022

  • Alger-Paris : 3, 4, 5, 6, 7, 10, 11, 12, 13, 14, 17, 18, 19, 20, 21, 24, 25 et 26 mars
  • Alger-Lyon : 4, 6, 7, 11, 13, 14, 18, 20, 21 et 25 mars
  • Alger-Lille : 6, 13 et 20 mars
  • Béjaïa-Paris : 6 et 24 mars

Il est clair que ces voyages seront effectués selon le protocole sanitaire en vigueur. « Les passagers disposant d'un schéma vaccinal complet ou d'un certificat de rétablissement à la covid-19 ne sont plus dans l'obligation de présenter un test négatif. Les passagers non vaccinés devront présenter un test PCR négatif de moins de 72 h ou un test antigénique négatif de moins de 48 h, présenter un motif impérieux et s'engager à s'isoler 7 jours », avait indiqué la compagnie aérienne le 14 février dernier dans un communiqué.