Le ministère des Affaires religieuses s'est prononcé sur la date éventuelle pour le début du mois de ramadan 2022 en Algérie. Dans un communiqué rendu public jeudi 3 mars, le département ministériel a annoncé, en effet, la date de la nuit de doute. 

Le mois de ramadan, qui débutera en avril, s'approche à grands pas. Son premier jour ne sera cependant fixé que la veille où l'avant vieille, lors de la nuit du doute. Comme il est d'usage, une commission de surveillance guette le croissant, avant de se prononcer. Même chose d'ailleurs pour le jour de l'Aïd el-Fitr.

Cela dit, le Conseil européen pour la Fatwa et la Recherche et le Conseil théologique musulman de France se sont déjà prononcés sur cette date. Le premier a annoncé le 17 février que l'observation du croissant lunaire sera possible en Afrique et en Amérique à la veille du 2 avril. Le CTMF, qui s'est exprimé sur le sujet mercredi 2 mars, a confirmé ces prévisions. « La conjonction nouvelle lune aura lieu […] le vendredi 1er avril à 6 h 25 GMT (8 h 25 heure de Paris) », indique le Conseil théologique musulman de France dans son annonce.

Il a affirmé en outre que « les conditions nécessaires à la vision oculaire du nouveau croissant du ramadan dans le monde seront réunies […] le même jour à partir de 21 h 21 GMT (23 h 21 heure de Paris) ». En d'autres termes, le Conseil européen pour la Fatwa et la Recherche et le CTMF prévoient le début du mois de ramadan le 2 avril.

Ce jeudi 3 mars, c'est au tour du ministère des Affaires religieuses de s'exprimer sur la date éventuelle du début du ramadan en Algérie. Dans un communiqué rendu public, le département ministériel annonce en effet que la nuit du doute coïncidera avec le vendredi 1er avril. Par conséquent, le premier jour du ramadan interviendra le 2 ou le 3 avril.

Communiqué du ministère des Affaires religieuses

Communiqué du ministère des Affaires religieuses